Le Blog-notes de Christophe COUNIL

Le Mans : fier d'appartenir à une équipe municipale qui tient ses engagements.

Jeudi dernier, le Conseil municipal du Mans était réuni pour le vote du Budget primitif 2018. D’un montant global de 222 millions d’€uros, ce budget est marqué par une priorité aux investissements, une maitrise des dépenses de fonctionnement et l’affirmation d’une politique fiscale modérée.

La priorité aux investissements se traduira par la réalisation de nombreux équipements de proximité conformément aux engagements pris devant les Manceaux en 2014. On peut ainsi évoquer le Plan numérique dans les écoles, la création d’une maison de quartier à La Madeleine, la construction d’une salle de tennis de table dans le quartier Heuzé et de nombreuses autres réalisations qui visent à répondre aux besoins des quartiers et des acteurs de la vie mancelle notamment les associations culturelles et sportives. Le budget consacré à ces investissements est en augmentation de 20% par rapport au BP 2017 soit + 3,7 M€.

La maitrise de nos dépenses de fonctionnement (+ 1 M€) ne se fera pas au détriment des services à la population puisque nous renforcerons nos engagements dans les domaines de la solidarité, de la petite enfance, du soutien à la vie associative, de la proximité et de la sécurité.

L’ensemble de ces priorités nous ont conduit à ramener à +0.5% l’augmentation des taux de fiscalité locale contre +1% les années passées. Là encore, nous sommes fidèles aux engagements pris en 2014 de ne pas augmenter la fiscalité de plus de 1% par an.

A ce sujet, j’ai eu l’occasion de dénoncer l’attitude ambigüe des élus de l’opposition qui demandent toujours plus de dépenses, sans proposer d’économies et en refusant une évolution modérée de la fiscalité. Une attitude d’autant plus ambigüe que là où ils sont en responsabilités, ils n’ont pas hésiter à augmenter très fortement la fiscalité locale.

Ainsi, en prenant appui sur ma propre feuille d’imposition, j’ai pu montrer que depuis 2014, la part de la Ville du Mans dans ma taxe foncière avait augmenté de 37 € alors que celle du Conseil départemental a bondi de 89 € soit +14%. Le même Conseil départemental qui s’était pourtant engagé devant les Sarthois à ne pas augmenter la fiscalité locale.

Je suis fier d’appartenir à une équipe municipale qui tient ses engagements et met la Proximité au cœur de son action.

Le Mans : fier d'appartenir à une équipe municipale qui tient ses engagements.
Le Mans : fier d'appartenir à une équipe municipale qui tient ses engagements.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article