Le Blog-notes de Christophe COUNIL

Une journée de campagne avec Jacques Auxiette

Alors que dans un mois se tiendront les élections cantonales, l’équipe que je conduis multiplie les moments d’échanges avec la population. A notre invitation, Jacques AUXIETTE, Président de la Région des Pays de la Loire s’est rendu hier sur les cantons de Montfort-le-Gesnois, Tuffé, Saint-Calais et Le Grand-Lucé, pour soutenir les candidats socialistes et divers gauche qui incarnent cet espoir de changement. Une journée dense, qui nous a permis d’aborder de nombreux sujets.

 

Elle a commencé par un arrêt à Connerré pour avoir un aperçu du site sur lequel doit être aménagé un échangeur autoroutier qui permettra d’irriguer le tissu industriel de l’ensemble du secteur. Un dossier qui tient particulièrement à cœur à notre candidat Christophe CHAUDUN qui a rappelé combien la majorité UMP du Conseil général s’était fait tirer l’oreille sur ce dossier, désormais débloqué, grâce au concours du Conseil régional. La visite s’est poursuivie sur le marché de Connerré, l’occasion de mesurer la popularité de Christophe CHAUDUN et d’aller à la rencontre des exploitants agricoles privilégiant les marchés courts, un procédé que nous entendons développer demain à la tête du Conseil général.

 

Auxiette V1-1

 

Marietta Karamanli, Jacques Auxiette, Christophe Chaudun,

Guy-Michel Chauveau, Christophe Counil et Jacky Breton sur le marché de Connerré

 

A l’invitation de Jean-Claude DUPONT notre candidat sur le canton de Tuffé, nous nous sommes ensuite rendus à Beillé sur le site de la Transvap où une association, gérée en grande partie par des cheminots en activités ou à la retraite, propose un circuit touristique dans des trains anciens sur une ligne allant jusqu’à Bonnetable. Rencontre intéressante car au-delà de son action, l’association permet, à « Culture et liberté », de proposer un chantier d’insertion. Ce sont donc une quarantaine de bénévoles qui travaillent avec une vingtaine de salariés. Cette structure représente pour nous un bel exemple de complémentarité et d’échanges entre passionnés et personnes en recherche d’emploi. Le temps du repas à Boëssé-le-Sec nous a permis de poursuivre nos échanges avec plusieurs maires du canton dans un magasin multiservices / restaurant réalisé par la Commune avec le soutien du Conseil régional.

 

Auxiette V1-2

 

Jacky Breton, Stéphane Le Foll, Nelly Heuzé, Christophe Counil, Jacques Auxiette,

Christophe Rouillon et Jean-Claude Dupont à la Transvap.

 

En début d’après-midi, à Saint-Calais, à l’invitation de Michel LETELLIER, Maire et Conseiller général, nous avons évoqué la situation des jeunes lycéens et apprentis en formation. Parfois très éloignés de leur domicile, obligés de se loger à l’internat ou dans des appartements lors de leurs stages, il est parfois difficile pour eux ou leurs parents de boucler leurs fins de mois. Il est de la responsabilité des politiques de s’interroger sur les moyens à mettre en œuvre pour que chaque jeune puisse être formé dans les meilleures conditions. C’est ce que la Gauche fait au Conseil régional à travers de nombreuses mesures. C’est ce que nous ferons demain avec un Conseil général de gauche notamment à travers le Contrat autonomie pour les Jeunes.

 

Auxiette V1-3

 

Jacques Auxiette, Michel Letellier, Christophe Counil et Christelle Courant

lors de la réunion à la Mairie de Sain-Calais

 

Enfin, dernière escale au Grand-Lucé ou Pascal DUPUIS notre candidat sur le canton avait choisi de nous faire visiter la maison de retraire Marie-Louise Bodin inaugurée il y a quelques mois. L’occasion de nous remémorer les joutes qui nous avaient opposés à la majorité UMP qui avait choisi au début de ne pas soutenir la reconstruction de cet établissement fondé au milieu du XIXème siècle.

 

Auxiette V1-4

 

Christophe Counil, Philippe Papin, Nadine Mercier, Pascal Dupuis, Jacques Auxiette

et Stéphane Le Foll à la Mairie du Grand-Lucé

 

 

Prochaine visite de Jacques AUXIETTE, les 3 et 11 mars.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

blagman 25/02/2011 09:33


Pour favoriser les circuits courts, on peut passer par de la vente direct ou de la distribution de paniers hebdo. C'est ce que je fais avec mon AMAP (Association pour Maintien d'une Agriculture
Paysanne). J'achète chaque semaine un panier de légumes bio venant de Saint Michel de chavaigne. Ce serait une bonne chose si ce genre d'initiative pouvait être développée et soutenue par le CG72
!
Plus d'infos sur : http://croqueursdelegumes.free.fr