Le Blog-notes de Christophe COUNIL

Le président des riches, ne peut pas être le candidat du peuple

 Dans son interview sur RTL hier matin, Nicolas Sarkozy a nié avoir été le président des riches.

Faut-il rappeler qu'au cours des cinq dernières années, les allégements d'impôts injustes, inefficaces et préjudiciables aux équilibres des comptes publics, ont été essentiellement consentis en faveur des plus favorisés des Français ? Ainsi, 36 milliards d'euros ont été distribués au titre des modifications apportées à l'impôt sur le revenu, 10 milliards au titre du bouclier fiscal et des baisses de l'impôt sur la fortune, 8 milliards au titre de la baisse des droits de succession sur les plus gros patrimoines. Ces cadeaux auront représentés un montant de 54 milliards d'euros. Compte tenu des 9 milliards de contributions supplémentaires demandés aux plus riches des Français, ce sont donc 45 milliards d'euros qui leur auront été généreusement consentis par Nicolas Sarkozy alors que, dans le même temps, les franchises médicales, les taxes sur les mutuelles et les hausses engagées ou envisagées de la TVA pénalisent les plus modestes des Français.

Se présenter comme le candidat du peuple, lorsqu'on a mis tant de zèle à bien servir les intérêts des riches, relève de la manipulation, de la contrevérité assumée. Les Français aspirent à la justice. Ils attendent de leur président qu'il assume sa politique et leur dise la vérité. C'est la raison pour laquelle ils choisiront le changement et l'alternance avec François Hollande !

 

Presidnet-des-riches.jpg

Partager cet article

Commenter cet article

michelle 10/03/2012 15:02

Nicolas Sarkozy c'est le cynisme et la lâcheté réunis à tous les niveaux.

Rien dans l'exercice de la fonction suprême n'a été respecte , les valeurs qui fondent notre pays
héritières du siècle des lumières, la transmission de ces valeurs qui sont fondamentales, assurer l'avenir de son peuple ,aucune vision de l'avenir (celle du capital uniquement,vision a court
terme).

C'est 5 ans perdus pour la jeunesse,la terre brulée de l'école ne survie que grâce aux courage du monde enseignant, les hôpitaux idem,les collectivités territoriales qui font de leurs mieux pour
aider les français face au chômage à la précarité et les vaillantes associations humanitaires .

La solidarité s'exerce par les français eux mêmes, pour soulager les plus faibles.

Malgré les déclarations du président candidat sur « assistanat « et non solidarité comme il est normal dans une grande nation, la fraude des chômeurs , les immigrés , ah les immigrés nous y voila
avec le cortège d'injustice de ce gouvernement ,tout est de leur faute .même les étudiants étrangers.

C'est la faute des immigrés et des chômeurs et des 35 heures surement que la France en 2011 compte 2,6millions de millionnaires en dollars contre 2,2 millions en 2010 devant l'Allemagne 1,7, le
Royaume-uni 1,6 et l'Italie 1,5.

avec un millionnaire pour 25 habitants la densité française serait la plus élevée.

Oui il est le président des riches et pas le notre,il doit maintenant assumer son bilan et l'ardoise est sévère ,pour ça il faut du courage ,disons des tripes pour être plus clair. Mais pas d'homme
de ce type à la télé, ni ailleurs ...Un Rastignac...

Après l'assistanat ,l'immigration j'attends la sécurité suite de son fabuleux programme pour emmener le pays

Nous avons une haute idée de notre grande nation qui annonça au monde que la France est une terre de liberté et de fraternité avec la déclaration des Droits de l'Homme et de citoyen, lumière dans
le monde pour tous les peuples qui luttent .Nous voterons pour un vrai républicain respectueux et aimant les femmes et hommes de son pays,il nous conduira à la victoire le 6 mai 2012 .

Avec François Hollande le changement c' est maintenant
michelle

potier 28/02/2012 10:42

Il a raison quand il dit qu'il n'est pas le président des riches: il est leur valet.
L'esclave n'a qu'un maître, l'ambitieux en a autant qu'il y a de gens utiles à sa fortune. la Buyère.
le peuple de France n'a pas besoin de cette valetaille.