Le Blog-notes de Christophe COUNIL

Apéro - géant : qui est responsable ?

Inviter des amis à prendre l'apéro est un geste assez banal … lorsqu'il se fait par l'intermédiaire de  Facebook, les choses se compliquent rapidement puisque le principe de Facebook repose sur une idée très simple : "les amis de mes amis sont aussi mes amis" … Très vite les compteurs s'affolent.

 

C'est exactement ce qui s'est passé au Mans, ces dernières semaines où l'invitation lancée sur le réseau social avait conduit près de 4 000 personnes à s'inscrire à cet évènement certes convivial mais pouvant très vite dégénéré en  un évènement beaucoup moins sympathique avec son lot de dégradations, de violences sur fond d'alcool voir de décès comme cela s'est malheureusement produit à Nantes la semaine passée.

 

En ma qualité de maire-adjoint en charge de la Tranquillité publique, j'ai vécu l'évènement aux premières loges et plus particulièrement sa préparation. Je dois à dire à ce sujet que la collaboration entre la municipalité, les autorités préfectorales et les forces de police à de nouveau été exemplaire. L'attitude de fermeté que nous avons adoptée a permis de réduire considérablement l'influence du public (500 personnes au grand maximum) et surtout éviter une trop forte consommation d'alcool.  La manifestation a ainsi pu se tenir sans incident majeur ; la police n'a interpellé que quelques noctambules alcoolisés et agressifs.

 

Apero-geant.jpg

 

L’imposant et dissuasif dispositif de sécurité en faction

autour de la place de la République a permis de dégonfler l'évènement


Au-delà de la gestion mancelle du dossier, je dois dire que cette mode des apéros géants me pose véritablement problème : Est-il forcément nécessaire de se réunir sur fond d'alcool pour faire la fête ? En cercle restreint pourquoi pas - nous le faisons tous avec nos proches - mais à plusieurs milliers de personnes, l'opération devient vite très risquée.

 

Risqué certes mais pour qui ? Ce genre de manifestation n'ayant pas réellement d'organisateurs, qui est responsable en cas de débordement ? Qui doit prendre en charge les frais inhérents à ce genre de manifestations : force de l'ordre, service de soins d'urgence, nettoyage de l'espace public ?  En absence d'organisateurs clairement désignés est-ce aux pouvoirs publics et donc aux contribuables d'assumer la responsabilité de ces opérations et les coûts qui y sont liés ?

 

Tant que le législateur n'aura pas tranché cette épineuse question, les apéros géants lancés sur Facebook risquent de continuer à décrier la chronique encore de longues semaines … jusqu'à ce que l'on passe à une autre mode !

Partager cet article

Commenter cet article

jérémy 26/04/2014 00:46

je pense que vous etes sincère mais arretons d'etre hypocrite, la fetes de la musique, les 24 moto, les 24h voiture... des tireuses a bieres a tout les coin de rue et cela ne choque personne, ça rapporte de l'argent meme! alors des apéros géants pourraient dégénérer et etre interdit mais si s'était les différents 24h se seraient un levé de bouclier général...

Julien_LeMans 18/05/2010 21:10


Bonsoir Mr Counil,

Je suis d'accords avec vous sur le fait que ce soit une mode qui s'estoupera avec le temps, il n'est pas non plus obligatoire de mélanger alcool et rassemblement festif,la question des
organisateurs est clairement posé, ils ont d'ailleurs été rappellés à l'ordre par rapport à leur rôles d'organisateur mais est-ce que le fait de créer ce qu'on va appeller un " événement facebook "
fait obligatoirement de la personne concerné l'organisateur de cet événement ?? En outre l'important dispositif pendant l'événement, la seule faille je dirais dans l'organisation de la mairie par
rapport à cet apéro géant, à été la communication, je pense que la mairie n'as pas dit clairement NON à cet apéro géant, c'est aussi pour cela que je vous avais envoyer un email afin de vous
rencontrer, pour pouvoir justement en parler de cet événement et d'autres questions que peuvent se poser les Manceaux et les Mancelles,. En tout cas, article intéréssant à lire du point de vue "
interne " de l'événement !! Vous avez mon mail si vous souhaitez me contacter.

Cordialement.


Christophe Counil 18/05/2010 21:38



Interdire est une chose facile à dire ... c'est beaucoup plus compliqué à réaliser ! Comment s'assurer que la manifestation n'aura pas lieu si on l'interdit ? En empêchant les gens d'accéder au
coeur de ville ? Cela ne nous ai pas paru réalisable et cohérent d'où notre décision de ne pas interdire mais d'encadrer pour éviter des débordements.


Lors de la manifestation, j'ai croisé des gens qui s'amusaient en amis sans pour autant se saouler ... c'est plutôt une image symathique, dommage que tout le monde ne réagisse pas ainsi.


Désolé d'être passé à côté de votre demande de rendez-vous ... je reste disponible.


 


Cordialement.