Le Blog-notes de Christophe COUNIL

Une nouvelle salle omnisports durable pour remplacer l'ancien gymnase de la Briqueterie

 

Suite à l’incendie qui a ravagé le gymnase de la Briqueterie en 2018, le conseil municipal a approuvé le 31 janvier 2019 la reconstruction de cet équipement. Cette validation a permis de lancer et mener les études de conception, en concertation étroite avec ses futurs utilisateurs.

C’est un complexe sportif d’une surface utilise de 2 095 m² qui verra le jour, soit quasiment le double de l’ancien gymnase. « Sa capacité maximale est portée à 700 personnes et les dimensions de la salle omnisports seront adaptées aux normes actuelles » poursuit Christophe COUNIL. Le bâtiment bénéficiera du label Haute Qualité Environnementale (HQE) et d’un traitement des eaux pluviales afin d’éviter la saturation du réseau de collecte. Une tribune fixe d’une capacité de 100 personnes est prévue. L’espace dojo passera à 148m², permettant ainsi de porter sa capacité d’accueil à 39 personnes. Enfin, cet équipement sera enrichi d’une salle d’escalade de blocs, discipline en plein développement tant au niveau associatif que dans le cadre de l’éducation physique et sportive.

« La municipalité place le secteur du bâtiment au cœur de sa stratégie pour relever le défi du changement climatique À travers cette construction, la ville propose ainsi un bâtiment à énergie positive et bas carbone, c'est-à-dire plus performant que ne le prévoit la réglementation actuelle » indique le Maire du Mans. « Les matériaux biosourcés seront largement valorisés, en particulier l’isolation paille » détaille Christophe COUNIL. « Un système bioclimatique avec un confort visuel et hygrométrique sera assurée par des ouvertures en toiture qui permettront de bénéficier de l’éclairage naturel dans toutes les salles d’activité et de mettre en place une ventilation naturelle dans la salle ».

Pour la production de chaleur, un dispositif innovant qui consiste à utiliser le revêtement bitumineux de la chaussée comme capteur solaire thermique permet de restituer aux bâtiments les calories accumulées. Quand le besoin de chaleur n’est pas immédiat, la chaleur captée est stockée sous terre via la géothermie. « Nous serons la seule ville du département, voire des Pays de la Loire, à avoir un tel procédé innovant » poursuit Christophe COUNIL.

Coût global de l’opération : 5 800 000 € - Livraison : vers avril 2023

 

Une nouvelle salle omnisports durable pour remplacer l'ancien gymnase de la Briqueterie
Une nouvelle salle omnisports durable pour remplacer l'ancien gymnase de la Briqueterie

Télécharchez le plan du nouvel équipement

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article