Le Blog-notes de Christophe COUNIL

Vous avez dit Social-démocrate ? Petit rappel historique pour éclairer ceux qui pensent que je suis soudainement devenu social-démocrate.

La social-démocratie trouve ses origines dans la période qui suit les révolutions européennes du milieu du XIXème siècle. À cette époque, le terme social-démocrate apparaît pour désigner ceux qui ajoutent, à la revendication de la démocratie politique (instauration du suffrage universel), la revendication sociale visant à améliorer la condition de la classe ouvrière.


En août 1869, plusieurs mouvements socialistes allemands se fondent dans le SDAP, Parti social-démocrate des travailleurs qui deviendra le SPD en 1890. A cette époque, Eduard Bernstein, figure emblématique du Socialisme allemand décrit la social-démocratie comme « un parti visant à la transformation socialiste de la société par la voie de réformes démocratiques et économiques ? » en opposition au Communisme qui prône la voie révolutionnaire.


Devenu la première force politique de l’Allemagne avant la Première guerre mondiale, le SPD exerce le pouvoir sous la République de Weimar de 1918 à 1933. Trop marqué par sa proximité avec le Communisme, le SPD ne parvient à retrouver son audience dans l’Allemagne post-hitlérienne. C’est pourquoi, sous l’influence de Willy Brandt, il renonce à la rupture avec le capitalisme et se rallie à l'économie de marché lors du Congrès de Bad-Godesberg en 1959.

 

A la même époque en France, la SFIO puis le PS restent fortement imprégnés des idées marxistes ainsi la déclaration de principe du PS adoptée en 1969 précise que « les socialistes estiment qu’il ne peut exister de démocratie réelle dans la société capitaliste » et réclament « la socialisation progressive des moyens d’investissement, de production et d’échange ».

 

L’exercice du pouvoir dans la durée à partir de 1981 conduit les Socialistes à confronter leur programme des années 70, aux réalités de la mondialisation capitaliste et de façon pragmatique à mettre en œuvre un autre modèle politique, combinant restructuration industrielle, rigueur monétaire et mesures sociales.

 

Il faut attendre le Congrès de l’Arche en décembre 1991, pour que le Parti socialiste français mette enfin en conformité ses paroles avec ses actes en adoptant une nouvelle déclaration de principe : Parti de transformation sociale, il considère qu’il s’inscrit ainsi « dans la démarche historique du socialisme démocratique ».

 

Voilà donc plus de vingt ans que le PS est officiellement un mouvement social-démocrate. A la lumière de ce rappel historique, il est assez consternant de lire l’ensemble des commentaires évoquant le supposé tournant social-démocrate de François Hollande.  

 

"Ceux qui n'ont pas compris que j'étais social-démocrate peuvent encore poser une question !"

 

Partager cet article

Commenter cet article