Le Blog-notes de Christophe COUNIL

Un deuxième crématorium a ouvert à Ruaudin

Pour ma première sortie officielle dans le cadre de mon nouveau mandat de Conseiller général, j’ai participé samedi matin, à l’inauguration du crématorium de Ruaudin … bon ou mauvais augure, seul l’avenir me le dira.

 

Crematorium-1.jpg


Situé dans la ZAC des Hunaudières, à Ruaudin, dans les établissements de pompes funèbres Duluard, ce deuxième crématorium, créé dans le département, complète l’offre de service funéraire avec celui du Mans, au cimetière Sud.

 

Il est équipé d’une salle de recueillement de 60 places, d’une salle de cérémonie de 220 places, d’un local traiteur, d’un équipement vidéo complet et d’une allée de la pensée, dans la partie boisée à l’extérieur,  avec un parcours musical. « C’est un dossier qui a demandé quatre ans et demi d’études, de procédures administratives, de volonté et de ténacité pour aboutir à cet établissement », a souligné  Alain Delafoy,  maire de Ruaudin.

 Crématorium 2


Ce projet est régi par un contrat de délégation de service public. C’est une concession qui est accordée à la  société funéraire pour une durée de 25 ans, renouvelable. D’une  surface de 1 000 m2, il a nécessité un investissement de 3 millions d’euros.


Dans mon intervention, j’ai salué la réussite de cet équipement qui vient compléter l’offre proposée au Cimetière Sud et répondre à une demande croissante des familles qui conformément aux volontés des défunts préfèrent, selon la formule des crématistes « laisser la terre aux vivants ». En effet, la demande a été exponentielle depuis l’ouverture du premier crématorium en 1989 : 40 crémations au Mans à cette époque, 1 618 l'an dernier. Avec 26 % des cérémonies funéraires, la Sarthe se situe dans la moyenne nationale. Au Mans, cela représente 40 % des cérémonies.

 


Partager cet article

Commenter cet article