Le Blog-notes de Christophe COUNIL

Retour sur la session extraordinaire du Conseil général

Lundi dernier, le Conseil général de la Sarthe était réuni en session extraordinaire pour examiner deux rapports portant sur la création d’une agence départementale de développement économique et touristique de la Sarthe et sur les maisons de l’emploi.

 

La création de l’agence départementale de développement économique et touristique va indéniablement dans le bon sens car elle permettra de créer des synergies intéressantes entre les anciens Comité d’expansion économique et Comité Départemental du Tourisme. Pour autant, nous avons émis des réserves sur deux points. Tout d’abord, la recherche d’économies (suppression de 12 postes sur 31 à terme) ne doit pas se faire au détriment de l’efficacité et par ailleurs le site retenu (avenue Léon Bollée) n’est pas forcément le plus adapté dans la mesure où ce nouvel organisme doit avant tout être tourné vers l’extérieur du département, le site du Centre d’affaires de la Gare aurait été préférable.

 

Le débat sur les Maisons Départementales de l’Emploi (MDE) fut beaucoup moins serein dans la mesure où notre groupe a clairement refusé de donner mandat au Président de réorganiser comme il le souhaitait les 3 MDE existantes. Avant toute décision, nous avons exigé d’avoir un bilan précis de  ces structures qui ont coûté 1 millions d’€uros par an au Conseil général ? Un coût très important sur une compétence qui reste avant tout celle de l’Etat et pour des résultats très limités, la majorité UMP reconnaissant en aparté que la MDE Sarthe Nord fonctionnait très mal. Nous avons fait part de notre préférence pour la suppression de ces structures et la réorientation des crédits vers des territoires plus petits en liaison avec les Communautés de Communes (exemple : soutien au point emploi relais).  Au final, la majorité UMP a préféré reculer et proposer un autre texte qui va permettre de reprendre le travail à la base : évaluation de l’existant, dialogue avec les partenaires pour décider en bout de course du maintien des MDE mises en réseau ou leur suppression.  A suivre …

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

sebastien133 30/09/2010 11:22


Il y a eu d'extraordinaires dépenses sur des projets qui sont des prérogatives de l'état, dont les résultats sont incertains et ne sont pas audités, et on s'étonne que le département est en
déficit...

Vivement que nous ayons une majorité de gauche au conseil général.