Le Blog-notes de Christophe COUNIL

Quel avenir pour les RASED ?

Les enseignants spécialisés chargés de l’aide à dominante pédagogique – Maîtres E –  les psychologues scolaires et les rééducateurs constituent le RASED : dispositif gratuit d’aides spécialisées à l’intérieur de l’école, véritable équipe pluridisciplinaire qui œuvre au service des élèves en difficulté.

 

Les RASED sont aujourd’hui un dispositif indispensable pour surmonter les difficultés scolaires. Or, le 20 janvier 2012, l’inspecteur d’académie de la Sarthe a invité les 52 enseignants spécialisés - Maîtres E - pour leur annoncer l’évolution du dispositif RASED.

 

A ce jour, les Maître E exercent leurs fonctions sur plusieurs écoles où ils apportent une aide pédagogique, organisant ces aides sous formes de petits groupes d’enfants. La nouvelle organisation proposée par l’Inspection d’académie prévoit d’affecter les Maîtres E à une classe avec un demi-service pour intervenir auprès d’élèves signalés en grande difficulté. L’Inspection d’académie crée par la même occasion un nouveau statut : celui de Professeur des Ecoles Maître E, PEME.

 

Concrètement, le dispositif sur le département serait le suivant dès septembre 2012 : 10 postes à temps plein de Maîtres E resteraient itinérants sur les secteurs ruraux et 48 postes à mi-temps de PEME seraient mis en place (soit 24 temps plein), ce qui porterait à 34 postes à temps plein le dispositif, d’où une fermeture de 18 postes d’enseignants spécialisés par rapport aux 52 existants.

 

A ce titre, la Réforme Générale des Politiques Publiques continue de fragiliser et d’affaiblir l’outil éducatif, car les économies se font une nouvelle fois sur les dispositifs qui permettent de mieux réduire les inégalités, alors que la lutte contre l’échec scolaire doit être une priorité de l’éducation nationale.

 

Les écoles du Mans seront privées de renforts spécifiquement dévolus à la lutte contre les inégalités, puisque l’équivalent de 7 postes serait supprimé.

 

Suite avec une rencontre avec une délégation de Maitres E, j’avais proposé au Maire du Mans que le Conseil municipal se prononce sur cette question. Un vœu a été voté par la majorité municipale lors du Conseil municipal du 2 février pour :

  • souligner l’importance renforcée des RASED en raison du nombre croissant d’enfants en difficultés,
  • demander le maintien du dispositif des RASED ;
  • souhaiter que des discussions s’engagent en ce sens avec les représentants des enseignants et parents d’élèves, et l’Inspection académique ;
  • demander que le nombre de postes d’enseignants soit maintenu au niveau national.

 Greve-RASED.jpg

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article