Le Blog-notes de Christophe COUNIL

Pourquoi je défends le mariage pour tous

Dans le cadre du débat sur le Mariage pour tous, Le Maine Libre m'a demandé de rédiger une tribune qui sera publiée dans l'édition de ce mardi. Je vous invite à la découvrir en avant première.

 

Le Mariage pour tous correspond à l’engagement n°31 de François HOLLANDE lors des élections présidentielles de 2012. En ce sens, il s’inscrit dans la tradition de la Gauche qui a toujours porté les avancées en la matière que cela soit la dépénalisation des relations homosexuelles (1982) ou plus récemment la mise en œuvre du PACS (1999).

 

Le mariage civil pour tous ne crée aucune situation nouvelle, mais donne un cadre juridique à des situations déjà existantes et qui sont sources de discriminations et d’insécurité. Il ne s’agit pas d’un mariage pour les couples homosexuels, mais du mariage ouvert à tous les couples qui le souhaitent.

Rien n’est imposé, la loi prévoit simplement d’élargir l’accès au mariage dans un souci d’égalité. Le texte de la loi ouvrira également l’adoption à tous les couples et donc aux couples homosexuels.

 

Les opposants disent vouloir protéger les enfants ? C’est faux ! Les familles homoparentales existent déjà et les enfants ne sont aujourd’hui pas protégés par l’état actuel du droit qui ignore l’un des deux parents. Ouvrir le mariage et l’adoption aux couples homosexuels, c’est reconnaître la filiation et protéger tous les enfants en offrant à leur famille un cadre juridique protecteur.

 

Avec la mobilisation des antis « mariage pour tous », pour la première fois, c’est un mariage droite/extrême-droite qui s’est établi dans la rue. Là où on se mobilise en général pour gagner ou défendre des droits, les adversaires au Mariage pour tous ont manifesté pour priver certains citoyens de l’accès aux mêmes droits que les autres.

 

Cette loi sur le mariage et l’adoption, c’est l’égalité des droits, la reconnaissance de l’ensemble des familles, la fin de nombreuses discriminations et un cadre juridique qui sécurise la vie quotidienne de milliers d’enfants et de parents.

 

 

Par ailleurs, je vous invite à me retrouver ce mardi à 19h00 sur les ondes de France Bleu Maine dans le cadre d'un débat sur le même sujet.

Partager cet article

Commenter cet article