Le Blog-notes de Christophe COUNIL

Pour le développement de l'énergie éolienne en Sarthe, l'engagement de 6 élus sarthois

Il était grand temps pour nous, sarthois, d’ouvrir franchement la porte au développement de l’éolien sur notre territoire, pour engager la nécessaire transition énergétique, mais aussi pour l’emploi et le développement économique. Et comme nous ne faisons pas les choses à moitié, c’est avec un projet exemplaire, porté par les acteurs du territoire et au bénéfice de ses habitants/tes, que la Sarthe se lance enfin : le parc de Juillé-Piacé-Vivoin, porté par la coopérative des Fermiers de Loué.

 

éoloué

   Photo d'archives Ouest-France     

                                       

Cette inauguration est l’occasion de réaffirmer notre soutien à la filière éolienne, déjà implantée sur le bassin manceau. Avec un pôle formation – la Sarthe abrite une des cinq formations en maintenance éolienne terrestre et la seule formation de maintenance offshore en France ; 85 des 120 jeunes formés sont en emploi. Un pôle R&D qui travaille, par exemple, sur les capteurs anti-incendie dans les nacelles, les vibrations acoustiques sur les tours ou les matériaux composites ; un pôle « maintenance », regroupé au sein de Netwind SAS, avec six entreprises ligériennes ; et puis, le moins développé aujourd’hui, mais le plus important pour notre bassin industriel, le pôle fabrication qui pourrait profiter également des projets offshore du grand ouest. Des entreprises ligériennes sont actuellement en relation avec Alstom et EDF EN pour être référencées, certaines le sont déjà.

 

Ce bref panorama est explicite : la structuration et la consolidation de cette filière représentent un formidable vecteur d’activités et d'emplois. En effet, le parc régional a déjà généré 6 240 emplois. Des emplois liés aux chantiers de montage, à l’exploitation des parcs, aux bureaux d’études, à la fabrication de certaines pièces. Plus de 170 entreprises ligériennes ont été impliquées. Ainsi, selon France Energie Eolienne, 1 MW d’éolien installé génère 15 emplois directs ou indirects. Imaginez le gisement d’emplois, la possibilité de diversification et de développement économique !

 

Sans parler des gains en termes de production d’énergie. Selon le rapport de la commission d’enquête sur le coût de l’électricité, 1 MWH produit via l’éolien terrestre coûte 82 euros les premières années puis jusqu’à 28 euros par MWH. Pour l’éolien en mer le montant est de 220 euros, le photovoltaïque 370,6 euros pour des petites installations, 229 euros pour des plus grandes. Pour le nucléaire, dont le parc n’est pas amorti, le prix oscille entre 70 et 90 euros du MWH. L’éolien terrestre est donc compétitif : il coûte moins et génère plus d’emplois. C’est une opportunité formidable pour assurer notre transition énergétique, réduire notre consommation d’énergies fossiles, ressources limitées, permettre la réduction de la part nucléaire.

 

Pendant un temps, certaines figures conservatrices sarthoises ont fait bloc contre le développement de l’éolien terrestre dans le département. Etait-ce vraiment raisonnable ? Nous pensons que non. C’est pourquoi, dans la Sarthe, département de Bollée, créateur d’éolienne, nous disons « oui » à l’éolien !

 

Olivier BIENCOURT vice-président de Le Mans Métropole, Sophie BRINGUY vice-présidente du Conseil régional, Christophe COUNIL Conseiller général, président du groupe des élus de gauche au Conseil général, Isabelle SEVERE Conseillère communautaire, Jean-Christophe GAVALLET Maire de Surfonds, Carine Ménage Conseillère Régionale.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

romain 22/05/2014 14:46

et finalement le projet en est ou ?