Le Blog-notes de Christophe COUNIL

Politique de la Ville : le gouvernement aux abonnés absents.

Alors que nous venons de mettre la dernière main au programme 2010 du Contrat Urbain de Cohésion sociale du Mans, l'ensemble des acteurs sont très inquiets devant l'absence de pilotage politique du dossier au niveau national.

 

La réforme de la géographie prioritaire d’intervention et la renégociation des contrats urbains de cohésion sociale (CUCS) sont, à nouveau, repoussées d’une année. A ces reports, confirmés par le Premier ministre, lors de l’installation du Conseil national des villes, s’ajoutent le renvoi à une date ultérieure de la prochaine réunion du comité interministériel des villes, qui ne s’est plus réuni depuis janvier 2009, et les incertitudes entourant le devenir des zones franches urbaines et le suivi des quartiers dont les opérations de rénovation urbaine sont achevées.

 

Fadela Amara, en charge de ce dossier, est de plus en plus transparente et n'a plus une once de crédibilité. Le gouvernement attend probablement une nouvelle flambée de violence pour refaire de la Politique de la ville une de ses priorités.

 

En attendant, l’indécision gouvernementale est préjudiciable à la coordination de l’action des acteurs de la politique de la ville qui favorise une gestion approximative.

 

Politique de la ville


 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article