Le Blog-notes de Christophe COUNIL

Le Président fixe un cap : le redressement dans la justice

Comme de nombreux Français, j’ai écouté avec attention la Conférence de Presse de François Hollande hier soir. J’ai vu un Président de la République totalement déterminé à redresser le pays, un Président refusant la fatalité du déclin de la France et disant la vérité sur la crise et sur la situation du pays.

 

Chacun s’accorde à reconnaître qu’il a fait le choix du courage et de la vérité sur la situation du pays comme sur les réformes engagées. Il a indiqué aux Français un cap et une direction clairs : tout faire pour redresser le pays, rétablir la croissance et reconquérir l’emploi avec pour boussole, un seul indicateur : la justice sociale, c’est une grande différence d’avec son prédécesseur. C’est aussi cela le Changement !




Conf-de-presse-Hollande.jpg

 

Pour avoir fortement soutenu sa candidature, je suis fier des engagements tenus en six mois et de l’action menée pour le redressement budgétaire, la réorientation européenne et le pacte pour la compétitivité. Certes la situation est difficile mais à qui la faute ? Qui a laissé filer, pendant des années, les déficits et diminuer la compétitivité de notre pays au profit de cadeaux en faveur des plus riches ? Oui, l’héritage est lourd. Oui, il impose des décisions difficiles et forcément impopulaires.



 

La mobilisation totale pour l'emploi, la priorité à la jeunesse, la réforme bancaire et la révision de la Constitution pour moderniser la vie publique témoignent de la détermination du Président de la République à tenir ses engagements sans relâche.



 

L'appel du Président à une reconquête de notre avenir est un acte politique majeur et moi j’y crois.



Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

PERREUX 14/11/2012 20:02

Depuis 1975, la situation se dégrade quels que soient les Présidents et leur gouvernement parce que nous vivions encore avec les 30 Glorieuses comme héritage et je ne pense pas que François
Hollande fera des Miracles parceque sa Majorité est bien trop faible et capricieuse