Le Blog-notes de Christophe COUNIL

Le jardin du Parc à Fourrages a ouvert ses portes

Il était attendu depuis longtemps par les habitants du quartier. Le Parc à fourrages a ouvert ses portes sous un magnifique soleil samedi dernier. L’occasion pour chacun de découvrir ce nouvel espace public qui apporte une touche (presque) finale au réaménagement du site de l’ancien Parc à Fourrages.

 

Parc-a-fourrages-1.jpg

 

Tout a commencé dans ce quartier en 1878. A cette date, 4 petits propriétaires du hameau de Pied Sec sont expropriés par le Ministère de la guerre afin de permettre l’édification d’un parc à fourrage destiné à l’approvisionnement en foin, paille et avoine des 2 500 chevaux des régiments militaires stationnés dans les casernes mancelles. Après cinq années de discussions, de projets et contre-projets la construction débute en 1880 pour une mise en service l’année suivante. A la fin du XIXème siècle, un investissement important est réalisé avec le raccordement du parc à la gare de triage du Mans.

 

17---Le-Parc-a-Fourrages.jpg

 

A la libération, la mécanisation de l’armée assure son déclin et sa mort prochaine. Définitivement abandonné, le Parc à fourrage devient une friche urbaine qui fera pendant un temps le bonheur d’un collectif d’artistes avant de devenir récemment le site d’un nouveau quartier qui abrite désormais les Archives départementales, un ensemble de logements de Le Mans Habitat et donc ce nouveau jardin public dont le nom contribuera dans les décennies qui viennent à perpétuer le souvenir du Parc à Fourrages.

 

Parc-a-fourrages-2.jpg

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article