Le Blog-notes de Christophe COUNIL

L'AFP confirme le possible basculement de la Sarthe à gauche

Dans une dépêche publiée il y a quelques heures et qui tourne dans les rédactions, l’Agence France Presse évoque le possible basculement à gauche du Conseil général de la Sarthe.
 

La dépêche évoque la force de notre campagne durant laquelle « le président PS des Pays de la Loire Jacques Auxiette, tombeur de François Fillon à la région en 2004, a multiplié les visites. L’ex-premier secrétaire du PS et président du conseil général de Corrèze François Hollande a fait une excursion remarquée le 28 février, en ironisant sur les candidats de l’UMP qui avancent masqués, sans étiquette et sans adresse.


Selon, l’AFP « en face, la droite fait le dos rond. Comme dans la plupart des départements, l’UMP mène une campagne modeste, sans mot d’ordre national ». La dépêche évoque l’inquiétude des troupes du Premier ministre face au risque d’abstention.

 

L’AFP cite Roland du Luart  qui n’envisage pas la chute du fief de François Fillon à moins d’un « tsunami » … expression d’une justesse remarquable au moment même où un véritable tsunami vient de provoquer des milliers de morts au Japon et probablement la plus grande catastrophe de l’ère nucléaire. C’est à ce genre de prise de position complètement décalé et assez choquante qu’on se rend compte que l’UMP a complètement perdu la main et n’est plus en prise avec le terrain.

 

Il est vrai qu’à trop survoler notre département, leur leader de Premier ministre, n’a plus du tout conscience de la réalité du terrain et du rejet de la politique qu’inspire la politique qu’il met en œuvre avec ses amis politiques tant au plan national que départemental.


Conclusion de la journaliste : « le scrutin devrait se jouer sur le fil dans une poignée de cantons ruraux dont Montfort-le- Gesnois, perdu par la gauche de 24 voix, Beaumont-sur-Sarthe et Conlie ».
 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article