Le Blog-notes de Christophe COUNIL

Impôts 2011 : Entre perte d'autonomie et petites manoeuvres

Hausse-des-imp-ts.jpg

 

 

 

 

Ce matin, Dimanche Ouest-France publiait son enquête annuelle sur l'évolution de la fiscalité locale. Voici ma réaction au nom du groupe des élus de Gauche :

 

 

 

 

"Il devient difficile d’évoquer la fiscalité départementale dans la mesure où la réforme fiscale a conduit à supprimer la taxe professionnelle et la part départementale de la taxe d’habitation désormais remplacées par des dotations de l’État. Ces décisions ont conduit à restreindre l’autonomie fiscale des Départements. Ainsi, en Sarthe lorsque les Conseillers généraux décident d’augmenter les impôts, cela ne joue plus que sur 13% des recettes contre 52% il y a dix ans.

 

2011 étant une année électorale, la majorité UMP avait fait le choix de ne pas augmenter les impôts locaux. Mais, cela serait oublier le matraquage fiscal auquel s’étaient livrés les élus UMP les années précédentes (+30% en 10 ans) ; un petit jeu qui leur a permis de constituer une réserve permettant de ne pas toucher aux taux d’imposition à quelques semaines des élections cantonales.

 

Enfin, l’enquête Ouest-France confirme le haut niveau d’endettement du Conseil général de la Sarthe, probablement un signe de bonne gestion !"

Partager cet article

Commenter cet article