Le Blog-notes de Christophe COUNIL

Homophobie ... suite

Je ne résiste pas à l'envie de partager avec vous ce message anonyme reçu par courrier postal à mon domicile ce matin même :


Lettre-anonyme-mariage-pour-tous.jpg

 

Le genre d'arguments qui démontrent, une nouvelle fois, que derrière le refus du mariage pour tous ... c'est bien l'homophobie qui transparait avec tous les arguments les plus caricaturaux et éculés !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

vousDondel 19/01/2013 11:51

vous répondez au second commentaire que je vous ai adressé ; pas au premier qui exprimait davantage mes craintes de dérives. ce commentaire est pourtant paru puisque en réponse j'ai reçu un mail
d'une adresse qui m'est inconnue et bien sur, siqnée d'un pseudo
salutations.
ps cette réponse était limite de correction ,bien sur !

Dondel 17/01/2013 17:10

il est vrai qu'il y ai des grossiéretés dans ce texte. mais vous ne réagissez pas à mes remarques ,lorsque je prétend qu'il n'est pas dans vos attributions d'etre acteur de ce débat ; or vous
sembler accroitre vos interventions ! je ne pense pas que nous vous ayant élu pour cela. .
Dondel Jean.

Christophe Counil 19/01/2013 08:48



Généralement, je ne censure pas les commentaires mais dans le même temps je n'exerce jamais de droit de réponse. Une exception aujourd'hui ... juste pour dire que derrière l'élu, il y a un
responsables politique et un citoyen qui reste totalement libre d'exprimer ses opinions et que le jour où je me priverai de ce droit, je ne serai plus digne d'être un élu de la République.



PERREUX 16/01/2013 16:44

Je ne suis pas homophobe,nicatho,mais je suis choquée que ce sujet devienne la priorité.Alors je vous en prie vous nos responsables locaux, ne vous fourvoyez pas avec les politicards de Paris qui
ne pensent qu'à leurs objectifs personnels

Christophe Counil 19/01/2013 08:49



Généralement, je ne censure pas les commentaires mais dans le même temps je n'exerce jamais de droit de réponse. Une exception aujourd'hui ... juste pour dire que derrière l'élu, il y a un
responsables politique et un citoyen qui reste totalement libre d'exprimer ses opinions et que le jour où je me priverai de ce droit, je ne serai plus digne d'être un élu de la République.