Le Blog-notes de Christophe COUNIL

Gisèle HALIMI donne son nom à l'espace associatif du Droit des femmes

Plaque-Gisele-HALIMI.JPGà mon initiative en 2007, l’espace associatif du Droit des femmes situé avenue Félix Geneslay offre un toit à plusieurs associations qui agissent en faveur des Femmes. Trois y sont logées de façon permanente (SOS femmes accueil 72, le CIDFF et le mouvement du Nid), d’autres y organisent des permanences ou leurs réunions.

 

Après quelques années d’existence, les associations ont décidé de donner une identité plus forte à cet espace associatif en lui donnant le nom de Gisèle HALIMI, militante emblématique du droit des femmes en France et dans le monde.

 

En 1971, Gisèle HALIMI fonde aux côtés notamment de Simone de Beauvoir le mouvement féministe « Choisir la cause des femmes » et milite en faveur de la dépénalisation de l'avortement.  Au procès de Bobigny en 1972, qui eut un retentissement considérable, elle défend une mineure qui s'était fait avorter après un viol, en faisant une tribune contre la loi de 1920. Ce procès a contribué à l'évolution vers la loi Veil, votée en décembre 1974 et promulguée en janvier 1975, sur l'interruption volontaire de grossesse.

 

Gisele-HALIMI.jpg

 

Plus récemment, Gisèle HALIMI est à l’initiative de l’adoption d’une résolution européenne sur le principe de la "clause de l'Européenne la plus favorisée" visant l'harmonisation des législations européennes concernant les droits des femmes suivant l'idée qu'elle avait émise dès 1979 lors de la première élection du parlement européen au suffrage universel.

 

Qui mieux que Gisèle HALMI pouvait symboliser cet espace associatif dédié aux Droits des femmes.

Partager cet article

Commenter cet article