Le Blog-notes de Christophe COUNIL

Face aux adeptes du dénigrement de leur ville, 3 preuves de l'attractivité du Mans

Le temps des campagnes électorales est toujours propice au dénigrement. Il est d'ailleurs sidérant de voir des candidats commencer par dénigrer la Ville dont-ils veulent prendre les rènes.

 

La campagne des élections municipales au Mans n'échappe pas à cette règle. C'est notamment le manque d'attractivité de la Ville est qui souligné par plusieurs candidats.

 

Aussi, afin de remettre les pendules à l'heure, voici 3 preuves du rayonnement de notre ville.

 

Augmentation de la population

Le Mans a gagné plus de 1000 habitants en deux ans. La hausse de 0,30 % au 1er janvier 2013 s'est amplifiée au 1er janvier 2014. 

 

Pour la deuxième année consécutive la population mancelle augmente :

- 1er janvier 2012 : 146 670

- 1er janvier 2013 : 147 108 (+ 0,30 %)

- 1er janvier 2014 : 147 687 (+ 0,39 %)

 

 

Augmentation des effectifs dans les écoles du Mans

 + 282 enfants scolarisés lors de la rentrée 2012-2013

+ 253 enfants pour la rentrée 2013-2014.

 

Ainsi, avec 11 200 enfants scolarisés au Mans cette année, ce sont depuis 2008 près de 900 enfants supplémentaires inscrits. Nous étions à la rentrée 2008 à 10 300.

 

 

Augmentation des effectifs à l’Université du Maine

2001-2002 : 7 659 dont 6 950 inscrits au Mans

2013-2014 : 10 890 dont  9 384 inscrits au Mans 

 

Soit une augmentation de + 42 % entre 2001 et 2013 d'inscrits à l'université du Maine et  + 35 % d'inscrits pour le site du Mans.

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article