Le Blog-notes de Christophe COUNIL

Face à l'urgence environnementale : les propositions des élus de Gauche

Dans quelques jours s'ouvrira la Conférence de Copenhague sur le réchauffement climatique et la nécessaire réduction des gaz à effet de serre.  Les scientifiques du monde entier se sont rencontrés dès mars 2009, dans cette même capitale, pour mettre en commun les connaissances les plus récentes sur le changement climatique. Ils se sont montrés très alarmés sur l'état de la planète qui exige de prendre des mesures urgentes et importantes.

 

Cette urgence environnementale s'impose à tous. Nous devons, individuellement, nous interroger sur notre comportement et notre capacité à réduire notre consommation d'énergie. Ces questions se posent également pour les Collectivités locales d'autant plus que les lois issues du Grenelle de l'environnement nous imposeront assez rapidement des mesures drastiques.

 

Où en sommes-nous en Sarthe ? L'introduction, par ailleurs discutable, de carburant végétal dans les bus TIS du Conseil général n'est en aucun cas suffisant. La tentative de développer le covoiturage semble avoir remporté un succès particulièrement limité.

 

Nous attendons de la majorité UMP du Conseil général qu'elle prenne pleinement conscience du défi environnemental et s'engage dans un programme d'actions concertées allant au-delà des quelques mesures symboliques déjà prises qui s'apparentent plus à de la communication qu'à une politique réelle et sincère de diminution des gaz à effet de serre.

 

C'est pourquoi nous proposons que le Conseil général de la Sarthe élabore, dès 2010, son propre Agenda 21 à l'instar de la Région des Pays de la Loire ou de Le Mans Métropole. Un Agenda 21 (21 pour XXIème siècle) est un projet de territoire qui se décline en divers programmes d'actions concrètes visant à lutter contre le réchauffement climatique, préserver la biodiversité, favoriser la cohésion sociale et territoriale et mettre en œuvre des dynamiques de développement compatibles avec l'environnement. C'est un travail de longue haleine qui nécessitera une concertation profonde avec l'ensemble des forces vives du Département … autant ne pas perdre de temps pour se mettre à l'ouvrage.

 

Dans le même ordre d'idée, nous proposons la réalisation d'un diagnostic de performance énergétique de l'ensemble des bâtiments appartenant au Conseil général, et notamment les collèges, afin d'ajuster nos programmes de travaux et permettre une réduction des consommations d'énergie.


Enfin, alors que les déplacements automobiles sont une des sources majeures de pollution, le Conseil général doit s'engager dans une politique ambitieuse de développement des transports en commun, seule alternative au "tout automobile". C'est pourquoi, nous proposons, l'élaboration d'un Plan de déplacements départemental visant à rationnaliser les travaux routiers et promouvoir les déplacements en bus, trains et tramways.

 

Christophe COUNIL

Président du groupe des élus de gauche

au Conseil général de la Sarthe

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Francois T. 12/11/2009 09:18


Bonjour,

J'ose espérer que vous saurez intégrer à votre réflexion les problèmes (quotidiens et majeurs) de polutions de plusieurs ordres engendrés par les structures de l'ACO.
Cordialement.
Francois T.