Le Blog-notes de Christophe COUNIL

Deux ou trois choses que je voulais vous dire avant le second tour des élections municipales.

Il n’est pas dans mon habitude d’user de la langue de bois aussi force est de reconnaître que le Parti socialiste et la gauche en général ont connu un revers électoral à l’issu du premier tour des élections municipales.

 

En effet, au Mans comme dans la majorité des autres grandes villes françaises, la liste portée par le PS et ses alliés écologistes et communistes enregistre un net recul par rapport au scrutin de 2008 du fait d’une abstention qui touche d’abord et avant tout notre électorat. Alors que la droite et l’extrême droite ne progressent pas en nombre de voix, ils voient malgré tout leur score progresser en valeur relative.

 

L’ampleur de ce repli nous a surpris. Il trouve, d’abord, son origine dans la déception de nos concitoyens vis-à-vis de la politique gouvernementale dont les résultats ne sont pas à la hauteur des espoirs suscités par l’élection de François Hollande. L’abstention, le nombre important de bulletins blancs ou encore le score élevé du Front national constituent différentes formes d’expression de ce mécontentement voir de cette colère.

 

Pour autant, même si les Mancelles et les Manceaux apprécient le travail réalisé par la Municipalité à laquelle j’appartiens, plusieurs questions locales ont également pesé sur le résultat du scrutin à commencer par le dossier du MMArena qui a été le principal sujet de débat durant la campagne.

 

Dimanche dernier, j’ai été particulièrement frappé par le score très élevé (30%) du Front national sur le bureau que je préside depuis 22 ans à la Cité des Pins. C’est la raison pour laquelle pendant trois journées, j’ai arpenté les rues de la Cité de mon enfance pour aller au-devant de chacun de ses habitants et essayer de comprendre les raisons de ce vote. Ce qui m’a frappé c’est le contraste saisissant entre le vote et l’image que les habitants ont de leur quartier : un quartier calme et agréable dans lequel chacun prend plaisir à vivre. J’ai pu y rencontrer des encouragements, de l’inquiétude voire de la colère face aux résultats obtenus mais également entendre les doutes et les critiques nationales ou locales des électeurs ayant voté pour l’extrême droite. J’espère en avoir convaincu plusieurs qu’ils faisaient fausse route. Les résultats de dimanche prochain seront importants pour moi.

 

De la même façon, l’ensemble des colistiers de la liste Le Mans pour tous à commencer par le premier d’entre eux, ont arpenté les quartiers du Mans pour convaincre encore et toujours de l’importance du vote de Dimanche prochain.

 

A deux jours de ce vote, il reste deux ou trois choses que je voulais vous dire :

 

La leçon du 1er tour a été entendue localement - et je l’espère nationalement -. Nous savons que sur plusieurs questions, il faudra faire mieux afin d’apporter satisfaction à chacun d’entre vous. C’est la raison pour laquelle nous avons axé notre projet sur la Proximité. Proximité  des services, des équipements ou encore des élus. Toutefois, la proximité ne suffit pas, encore faut-il gagner en efficacité et réactivité. Ainsi, dans mon domaine de compétence qui est la Tranquillité publique, je fourmille d’idées permettant d’assurer une plus grande efficacité à nos interventions.

 

Les témoignages et les encouragements recueillis ces derniers jours m’ont également montré que mon action de terrain était appréciée. Mais, il faut comprendre que celle-ci n’a de sens que parce qu’elle s’inscrit dans la dynamique d’une équipe municipale. L’un ne va pas sans l’autre … Ce n’est pas dans l’opposition qu’on peut être utile mais bien en inscrivant son action au sein d’une équipe municipale rassemblée, expérimentée et renouvelée … une équipe à l’image de la liste Le Mans pour tous.   

 

Liste LMPT 2014


La question du 2nd tour est au final assez simple : Considérez-vous que le bilan de l’équipe conduite par Jean-Claude BOULARD est positif ? Souhaitez-vous garder votre Municipalité à gauche ou bien confier les clés de la mairie à la Droite et l’extrême droite dont les programmes sont étrangement similaires ?

 

Il appartient à chacun d’entre vous de prendre conscience de l’enjeu de ce scrutin. Je compte sur votre soutien pour nous (me) permettre d’agir à votre service les six prochaines années.

 

Dimanche 30 mars, le seul vote qui fera progresser Le Mans est le vote n°2 avec la liste Le Mans pour tous.

Partager cet article

Commenter cet article

a p 31/03/2014 08:26

p.s.
J'ai oublié quelque chose à propos du journal qui titre "la déferlante" : une déferlante, c'est une vague qui s'écrase!!!

a p 31/03/2014 07:51

Je suis contente de votre réélection, mais je suis désespérée du manque de mémoire et de culture politique des électeurs; ce scrutin n'est pas un scrutin raisonné, mais une réaction épidermique.
Les français souffrent et ça les met en colère, mais ils se trompent de colère. En arrivant à l'Elysée, François Hollande a trouvé des caisses vidées par des dépenses somptuaires, des salaires
scandaleux dans un contexte de crise et des cadeaux aux amis et à la parentèle.
Le FN a certes des élus, mais je crois me souvenir que la dernière fois qu'il avait eu des élus, ces maires n'avaient pas été reconduits en raison de gestions catastrophiques.
Concernant le journal qui titre "la punition" avec une photo de François Hollande, je trouve que c'est un excès de sévérité: il subit la punition méritée par son prédécesseur.

Christophe Counil 09/04/2014 21:05



Je partage votre sentiment. merci de votre message.