Le Blog-notes de Christophe COUNIL

Démontage de l'autopont : un nouveau visage pour l'avenue Geneslay

Hier soir à l'initiative des Conseils de quartier Est et Sud-Est se tenait une réunion de présentation des travaux de démontage de l'autopont de l'avenue Félix Geneslay, l'occasion également d'échanger sur le futur visage de l'avenue.

 

L'autopont sera démonté du 19 juillet au 19 août. La partie la plus bruyante débutera le 3 août avec le démontage des tabliers supérieurs, puis des fondations. Les gros travaux se dérouleront la nuit. Dans la journée, le trafic sera perturbé mais la rocade ne sera jamais fermée au contraire de l'avenue Geneslay qui sera coupée la nuit. Si Le Mans Métropole se charge du démontage de l'autopont, les pièces détachées seront reprises par l'État qui envisage de les stocker dans un parc de secours pour bâtir des ponts provisoires en urgence. Les tabliers les plus longs, qui mesurent près de 31 mètres, seront chargés en convoi exceptionnel, à l'aide de deux grues de 100 tonnes. Ces opérations sont estimées à 250 000 € correspondant démontage de l'autopont et la remise en état de la chaussée.

 

 

Autopont.jpg

 

Suivront des travaux de voirie, fin août. Début septembre, un marquage va être peint au sol pour au moins deux ans. Il est prévu des feux tricolores et une voie réservée aux bus, dans chaque sens, avec des feux prioritaires. La suite ? Rond-point ? Trémie ? La décision n'est pas arrêtée.

 

Le réaménagement de l'avenue Geneslay débutera par la portion comprise entre Pontlieue et la rocade. L'idée générale du projet est de bien dissocier les modes de transport.

 

Les piétons marcheront sur un trottoir de deux mètres de large, côté façades, près des cyclistes. Avec un code de couleurs pour différencier chaque zone : gris foncé pour les piétons, gris clair pour les vélos.

 

Les cyclistes rouleront sur une véritable piste, séparée des voitures par une zone tampon. Mais au niveau des carrefours, ils reviennent sur la chaussée. Si le feu est rouge, ils se placent dans le sas aménagé devant les voitures à l'arrêt. Si le feu est vert, ils traverseront le carrefour sur la bande dessinée sur la chaussée avant de remonter sur la piste cyclable protégée.

 

La zone « tampon » alterne stationnements pour les voitures, arrêts de bus, arbres, éclairage public. La présence d'arbres, éloignés des façades, est l'un des principaux facteurs d'embellissement de l'avenue.

 

Les bus profiteront d'un site propre : dans chaque sens, une voie réservée pour leur éviter de rester coincés au milieu des bouchons de voitures. C'est la principale nouveauté, qui devrait inciter à privilégier les transports en commun.

 

Nouveau-carrefour-autopont.jpg


Les automobilistes devront se contenter d'une voie dans chaque sens, au centre. Pour les voitures, ça se réduit, donc. Mais au niveau de la rocade, où l'emprise est plus large, il est prévu un aménagement spécial, avec, dans un premier temps, au moins trois voies et toujours un site propre pour les bus. Une façon de limiter le risque de bouchons aux abords du carrefour.

 

Partager cet article

Commenter cet article

blagman 06/07/2010 09:36


c'est vrai qu'il est temps de faire quelque chose. Je regrette juste qu'encore une fois la solution du rond-point ne soit pas prise en compte... C'est quand même plus pratique : Ca permet de
fluidifier la circulation tout en la ralentissant, et aux périodes creuses ça n'oblige pas à attendre très longtemps que le feu daigne passer au vert alors qu'il n'y a personne.


ESNAULT Nicole 04/07/2010 08:50


Très bonne initiative, ce quartier du Mans a vraiment besoin d'être relooké....