Le Blog-notes de Christophe COUNIL

Petit compte-rendu du Conseil municipal sur le budget

Ce jeudi, nous étions réunis en Conseil municipal pour débattre et adopter le budget 2010 de la Ville du Mans. Les débats ont été longs et peu intéressants.

 

Il a finalement été assez peu question des questions budgétaires car une fois encore, l'Espace culturel des Jacobins a été au cœur des échanges. Pourtant, le dossier est aujourd'hui bouclé : l'ancien théâtre est désormais par terre, le permis de construire de l'Espace culturel est validé et la convention liant la Ville du Mans à Europalaces (société qui gèrera les cinémas) est signé. Il serait temps que l'opposition change de cheval de bataille ; mais encore faudrait-il qu'elle en trouve un.

 

Le flop de la Police municipale

Les élus UMP ont bien essayé de relancer le débat sur la Tranquillité publique, vieille recette sarkozienne, quand on n'a rien à dire ! Le débat a fait flop suite à mon annonce d'une baisse des effectifs de police sur Le Mans avec deux postes de moins l'an prochain et aucun renfort pour prendre en charge l'ouverture du Centre pénitentiaire des Croisettes.  Difficile pour les élus UMP d'argumenter sur la mise en place d'une Police municipale quand le Gouvernement diminue les effectifs de la Police nationale, à moins de vouloir compenser le désengagement de l'État par des agents municipaux.

 

Par ailleurs, j'ai été assez étonné du ton vindicatif utilisé par Véronique RIVRON (chef de file de l'UMP municipale et Conseillère générale du canton le Mans Centre) alignant dans son intervention une série d'erreurs assez génantes frisant parfois la mauvaise foi.  Je sais, combien il est difficile d'être le porte-parole de l'opposition, mais j'espère être plus constructif dans mes interventions au Conseil général.

 

"J'en ai marre des élus du Mans"

A la question de Jean-Louis PRIGENT s'interrogeant sur la capacité de Véronique RIVRON a tenir des discours opposés selon qu'elle siège au Conseil municipal ou au Conseil général, je me suis permis de rappeler les propos qu'elle a tenus lundi dernier suite à l'une de mes interventions au Conseil général. Je cite : "J'en ai marre des élus du Mans qui défendent toujours Le Mans". Pour ma part, je pense qu'un élu doit avant tout défendre les intérêts du territoire sur lequel il est élu. Les Manceaux jugeront.

 

Le Mans Fait Son Cirque : "Vulgaire et Grossier"

Enfin, la palme de la bêtise revient surement au seul élu Modem qui enfile les perles à longueur d'intervention et qui souhaitant dénoncer "l'absence de politique culturelle de la Ville" a évoqué le caractère grossier et vulgaire de Le Mans Fait Son Cirque. Cela a eu le don de me faire sortir de mes gonds … Je n'ai décidément pas la même conception de la Culture que ce personnage qui ne jure que par l'art lyrique et la musique classique au détriment de toutes les autres formes d'art.

Partager cet article

Commenter cet article

diancourt 17/12/2009 19:29


Réaction salutaire face aux agressions répétées des élus UMP... mais il faudait le faire savoir aux populations laborieuses en developpant de nouveaux modes de communication...ça nous aiderait sur
le terrain, nous, modestes militants... cordialement.