Le Blog-notes de Christophe COUNIL

"Chaque pas doit être un but" ... un livre à découvrir !

Memoires-Chirac.gifJe viens d'achever la lecture du premier tome des Mémoires de Jacques Chirac. Intitulé "Chaque pas doit être un but ", ce volume couvre la vie de l'ancien Président jusqu'à son élection à la Présidence de la République en 1995.

Je vous conseille sa lecture car c'est un ouvrage bien écrit qui comporte assez peu de longueur ; au contraire, les choses vont souvent très - trop - vite … peut-être à l'image de son auteur me direz-vous. Eh bien ! Justement on y découvre un autre Jacques Chirac qui s'interroge avec humilité sur l'image négative que les Français ont longtemps eu de lui.

Ce genre d'exercice est souvent assez indigeste car l'auteur cherche avant tout à justifier ses choix … Ce n'est pas trop le cas dans ce livre, Jacques Chirac y reconnaît de nombreuses erreurs notamment sa tribune antieuropéenne de Cochin en 1978 ou son discours sur l'odeur des immigrés. Cela donne à son ouvrage un sentiment de sincérité assez fort.

J'ai tout particulièrement aimé les portraits qu'ils dressent de Georges Pompidou, son père en politique, de Valéry Giscard d'Estaing son rival de toujours, d'Edouard Balladur, son ex-ami de 30 ans et de François Mitterrand pour qui on sent qu'il avait une réelle affection.

Pour un peu, ce livre parviendrait presque à me faire oublier le sentiment d'aigreur que je ressens depuis que j'ai glissé dans l'urne un bulletin au nom de Jacques Chirac un dimanche de mai 2002.

Partager cet article

Commenter cet article

Patrick Demarbre 25/12/2009 10:27


pour moi Jacques Chirac incarne plus le centrisme que la droite et que après François Mitterand qui reprèsentait la Gauche dans son ensemble, ensuite Jacques Chirac le centre, nous avons ensuite
vraiment glissé vers une droite anti sociale et qui ne voit que les intérêts des plus aisées et profite de s'enrichir sur le dos du citoyen contribuable.
Une autre réflexion aussi,
diminué le nombre de Fonctionnaire !!!!!!!!
ce n'est pas le petit fonctionnaire qui coûte le plus au contribuable, mais tout les hauts fonctionnaires,les revenus du chef de l'état et de ces ministres ainsi que le train de vie princier de
l'Elysée
diminuons les dépenses de ces secteurs et la France aura probablement une dette moins élevées