Le Blog-notes de Christophe COUNIL

Aujourd'hui, De Gaulle appartient à toutes et à tous.

appel_18-juin.jpgUne fois passé le flot de commentaires insignifiants sur la magnifique défaite des bleus face au Mexique, les médias en ont fait une tonne sur les 70 ans de l'Appel du 18 juin du Général de Gaulle … et pour une fois, ils avaient raison !

 

J'ai toujours beaucoup de mal à exprimer des sentiments clairs sur ce très grand personnage de notre Histoire. Il est certain que j'admire l'Homme des années 40 - 46. Parlant à la BBC ce 18 juin 1940, de Gaulle accomplit là un geste exceptionnel, affirmant que la France vaincue ne doit pas perdre l'honneur et appelant les Français à le suivre. Ce geste de refus n'allait pas de soit pour un militaire de son rang … pourtant, sa prise de position est l'acte fondateur de la renaissance de la France après sa terrible défaite et la demande d'armistice formulée par le Maréchal Pétain.

 

Son action à la tête de la France Libre a permis à la France de rester l'une des grandes puissances de ce monde et de tenir une place importante dès 1945 … alors que le gouvernement légitime de la France avait fait le choix du camp allemand. Sa détermination à la tête du Gouvernement Provisoire de la République Française a permis le retour de la République que Pétain avait mise à bas dès juillet 40.

 

Pourtant, je ne peux ressentir qu'un certain malaise en pensant à l'homme de 58. Son retour au pouvoir sur fond de troubles instrumentalisés par ses amis et la présidentialisation de notre République demeurent pour moi des éléments négatifs à mettre au passif de notre grand Homme.


Mais aujourd'hui, je ne veux me souvenir que de l'Homme qui a démontré combien l'honneur était le seul idéal, combien la liberté devait être défendue envers et contre tout. Aujourd'hui, De Gaulle appartient à toutes et à tous.

Partager cet article

Commenter cet article