Le Blog-notes de Christophe COUNIL

Que retenir de la semaine passée (9) ?

Avant une petite pause estivale, je vous propose un petit récapitulatif des faits marquants de la semaine passée :

Lundi 29 juin

Session plénière et commission permanente du Conseil général

Cette session du Conseil général était consacrée à l'examen du Compte administratif 2008 et au vote du Budget supplémentaire. En ma qualité de Président du groupe des élus de Gauche, je suis intervenu à de nombreuses reprises (voir article publié sur le blog-notes le 1er juillet).

 

Mardi 30 juin

Groupe de travail Tranquillité Publique - Cœur de ville

Une semaine après la publication de l'enquête du Maine-libre sur la Tranquillité publique an cœur de ville, je réunissais pour la 4ème fois le groupe de travail "Cœur de ville" associant les représentants des commerçants, les forces de Police et les services municipaux concernés. L'occasion pour moi de me féliciter de ces articles qui font état d'une réalité : le développement d'un sentiment d'insécurité dans le cœur de ville durant la période nocturne.

Face à cette situation, la Ville du Mans n'a pas l'intention de rester les deux pieds dans le même sabot. Nous avons tout d'abord demandé à la Police de faire appliquer les arrêtés municipaux interdisant la vente d'alcool et de nourriture à emporter. De même, j'ai annoncé la mise en place d'une instance associant les services de la collectivité et de la Préfecture pour assurer le suivi des autorisations d'ouvertures des établissements de nuit. Très clairement, ceux qui ne sont pas capables de faire respecter les règles de vie en commun dans et aux alentours de leur établissement perdront leur autorisation d'ouvrir jusqu'à 4 heures du matin.

Pour ce qui concerne les problèmes occasionnés par la présence de marginaux en cœur de ville, j'ai fait part de ma volonté de privilégier la médiation sociale en renforçant l'équipe des agents de proximité présente sur le secteur et en participant au réseau que la DASS entend mettre en place pour accompagner cette population en déshérence.

 

Assemblée générale du Centre Social des Quartiers Sud

Le Centre social tenait son Assemblée générale annuelle. Dans mon intervention, j'ai tout d'abord salué le travail accompli par ses salariés et bénévoles au service des habitants des quartiers Sud … un travail qui se nourrit des différents projets initiés ses dernières années : chantier d'insertion, lieu enfance - famille du Vert Galant, pôle associatif Coluche … et des projets en cours de développement : extension de la Halte Garderie, mise en place du Pôle de services et création d'une entreprise d'insertion. A n'en pas douter, le Centre social est devenu au fil des années, un lieu d'innovation social.

 

Jeudi 2 juillet 2009

Conseil municipal du Mans et Conseil communautaire Le Mans Métropole

Huit longues heures de Conseils d'affilée consacrées principalement à diverses questions budgétaires (comptes administratifs 2008 et décisions modificatives des budgets 2009), pourtant l'essentiel du débat s'est, une nouvelle fois, concentré sur l'Espace culturel des Jacobins alors que ce dossier, entre enfin, dans sa phase opérationnelle. Cela fait bientôt dix ans que ce projet est sur la table du Conseil et à chaque fois, nous avons le droit à la même rengaine de la part des élus UMP qui sont  totalement opposés à ce projet, comme leurs prédécesseurs furent hostiles à la construction du Palais des Congrès, d'Antarès ou des Atlantides … on connaît aujourd'hui le succès de ces équipements qui contribuent au rayonnement de la Ville. Je ne comprends pas leur obstination alors que les Manceaux ont massivement validé ce projet lors des dernières élections municipales ... En les écoutant, je ne peux m'empêcher de penser à cet opposant  au projet qui avait déclaré que la présence de cinémas amènerait "la racaille des quartiers" à venir troubler la quiétude des habitants du coeur de ville. Toutefois, la palme de l'absurdité revient au seul élu Modem qui considère que Le Mans a la politique culturelle d'un chef lieu de canton … mais, il est vrai que pour lui, la culture semble se résumer à l'opéra et la musique classique. Difficile de trouver quelqu'un de plus fermé que lui à toutes les nouvelles formes d'art.

Partager cet article

Commenter cet article