Le Blog-notes de Christophe COUNIL

Que retenir de la semaine passée (7)

Comme nous en avons pris l'habitude, je vous propose un petit récapitulatif des faits marquants de la semaine passée :


Mardi 15 juin

Commission Solidarités Urbaines - Ville du Mans

Réunie pour la première fois sur la thématique « Tranquillité publique », la commission dont j'ai la responsabilité travaillait sur la réorganisation du service Tranquillité - Civilité qui vise à placer sous une seule autorité les Agents de Proximité et les Gardiens de parcs et jardins.  C'est un chantier sur lequel je travaille depuis plusieurs mois avec l'administration afin de rendre plus efficiente la présence de nos agents sur le terrain.


Mercredi 16 juin

Conférence de presse - Le Mans Fait Son Cirque 2009

C'est à l'école du Cirque Marceau que nous avions donné rendez-vous à la Presse et à nos partenaires pour présenter les grandes lignes de l'édition 2009 de Le Mans Fait Son Cirque. Après mon intervention, un responsable associatif a pris la parole pour déplorer le retard pris dans le lancement des ateliers de réalisation des chars et des costumes de la parade ... se demandant s'il n'y avait pas là une volonté municipale de tuer cette manifestation. Ces propos ne m'ont pas surpris car nous avons cette année pris un retard inacceptable pour des raisons de procédure juridique et financière. Toutefois de là à considérer que nous souhaitons la disparition d'une manifestation que nous avons créée et que nous soutenons massivement, il y a un pas difficilement franchissable.


Réunion de concertation - Plaine des Glonnières

Dans le cadre du projet de rénovation urbaine des Glonnières, nous présentions aux responsables associatifs et à un nombre - malheureusement - très limité d'habitants le projet de réaménagement de la Plaine des Glonnières qui vise à créer un véritable parc urbain ouvert sur le quartier. La discussion a été très intéressante et a permis de valider les grandes lignes du projet. Un film réalisé en images de synthèse permet de mieux visualiser les transformations prévues.

 


D'un montant de 7 millions d'€uros, le projet peut sembler en décalage avec les besoins de travaux dans les immeubles mais il faut rappeler que le programme de Rénovation urbaine n'aurait jamais été accepté par l'État sans ce volet d'aménagement des espaces extérieurs. En effet, l'Agence de rénovation urbaine considère à juste titre que les projets de Rénovation Urbaine doivent être globaux et comporter à la fois des démolitions, des réhabilitations, la réalisation de nouveaux équipements (pôle associatif, médiathèque, gymnase ...)  et des projets de réaménagements des espaces extérieurs.


Jeudi 11 juin 2009

Visites « Tranquillité publique » sur le terrain

Ce jeudi j'ai multiplié les visites sur le terrain pour mieux appréhender les questions relatives à la Tranquillité publique. Que cela soit aux Sablons, au Villaret ou encore Place des Comtes du Maine le constat est le même : il suffit de quelques individus légèrement alcoolisés pour semer le désordre dans des quartiers calmes. Rien de grave bien souvent mais des dégradations et incivilités qui génèrent un sentiment d'insécurité contre lequel il est difficile de lutter. Bien souvent, les riverains refusent de porter plaintes car ils considèrent que cela ne sert à rien ... et dans le même temps, la Police n'agira pas sans dépôt de plaintes. Il faut alors faire preuve de beaucoup de pédagogie pour expliquer le rôle des uns et des autres et envisager des solutions aux problèmes rencontrés ...


Inauguration du Carré Plantagenêt

Ce jeudi soir, la Ville du Mans inaugurait son nouveau musée d'archéologie et d'histoire aménagé sur le site de l'ancienne imprimerie Monnoyer face à l'Hôtel de Ville. Le bâtiment est tout simplement magnifique, les architectes étant parvenus à tirer profit des vieilles pierres de Monnoyer pour mettre en scène l'histoire de notre ville. Les maquettes, les animations et la présentation du mobilier archéologique permettent de redécouvrir de façon ludique et passionnante le passé du Mans de la Préhistoire au Moyen-âge. A découvrir plus vite ...


Inauguration des locaux d'Age d'or services

A l'invitation de M. Davy, créateur et gérant de la société Age d'Or Services, j'ai participé à l'inauguration des nouveaux locaux de cette jeune entreprise spécialisée dans les services aux personnes âgées (portage de repas à domicile, petits travaux ...). Née rue des Bigarreaux à Vauguyon, cette jeune entreprise quitte donc le petit garage qu'elle occupait pour occuper des locaux spacieux rue Mangeard.


 

Visite de quartier - Rue de Guetteloup

J'avais donné rendez-vous aux habitants du début de la  rue de Guetteloup pour évoquer les problèmes générés par le Pôle Santé Sud : circulation, stationnement, nuisances sonores. Force est de constater que si le Pôle Santé est une réussite, il a aussi considérablement modifié le mode de vie des habitants du quartier. Ayant pris note des problèmes, je me suis engagé à travailler avec les services techniques de Le Mans Métropole et les responsables du site pour trouver des solutions aux doléances justifiées des riverains. Une nouvelle réunion en septembre devrait ensuite permettre de faire le point avec les riverains.


Samedi13 juin

Visite de quartier - Claude Monnet

A l'invitation des habitants de ce nouveau lotissement qui borde la rue Claude Monnet à Vauguyon, je me suis rendu sur place ce samedi matin pour prendre note de leurs doléances qui concernent principalement des questions de Tranquillité publique et l'aménagement de l'ancien parc Jean Bart.

 

Partager cet article

Commenter cet article

blagman 22/06/2009 12:03

effectivement, le Carré Plantagenet est une belle réussite.
Autant certains bâtiments récents sont d'un gout plus que discutable (je me souviens de polémiques sur 2 bâtiments à Brest notamment) autant, ce bâtiment est très très bien conçu ! c'est grand, lumineux, avec des vues imprenables sur le vieux Mans. Je suis sur que sans les expos, il y aurait eut presqu'autant de visiteurs !
L'expo sur l'histoire de la Sarthe est bien pensée : le fait de rester dans le local, ça réduit certes les points de vue, mais ça permet de s'identifier à cette expo.
Très belle réussite donc