Le Blog-notes de Christophe COUNIL

Que retenir de la semaine passée (2) ?

Comme  dimanche dernier, je vous propose un petit récapitulatif des faits marquants de la semaine passée :

 

Lundi 4 mai

Visite de quartier aux Sablons

J'avais tenu à être présent à cette visite de quartier du Maire aux Sablons car bien souvent les questions de Tranquillité publique y sont plus d'actualité qu'ailleurs. Et bien, il faut se méfier des idées reçues car il en a été très peu question. Comme partout ailleurs, les principaux points abordés étaient avant tout liés à la circulation et aux diverses incivilités qui empêchent tout à chacun de jouir de son quartier en toute tranquillité. Pour ma part, je suis reparti avec quelques dossiers dans ma besace non sans avoir informer les riverains de la Maison de quartier Barbara que désormais celle-ci fermerait ses portes à 2 heures du matin afin de mettre fin aux nuisances occasionnées par le passage de sa fermeture à 5 heures du matin depuis le début de l'année.


Mardi 5 mai

Rencontre avec les élus d'Alençon

Dans les cadres des échanges entre villes du réseau du Maine, j'ai accueilli une délégation d'élus d'Alençon à l'Hôtel de ville. Pour mémoire, Alençon est l'une des nombreuses villes conquises par la Gauche l'an passé. Or, nos collègues alençonnais sont confrontés à d'importantes difficultés dans les quartiers relevant de la Politique de la ville. Étant à la fois en charge de la Tranquillité publique et de la politique de la Ville sur Le Mans, ils ont pensé trouver auprès de moi quelques recettes à transposer à Alençon. Je ne sais pas si cette rencontre a été fructueuse pour eux, mais me concernant, je trouve qu'elle m'a permis de réfléchir à la situation de nos quartiers relevant de la Politique de la ville (Bellevue, Epine, Sablons, Ronceray et Glonnières). Faisant l'objet des attentions des municipalités qui se sont succédées depuis 1977, ces quartiers bénéficient d'un nombre important d'équipements, d'une desserte en commun les reliant au reste de la Ville et ont connu plusieurs opérations de rénovation des logements qui en font des quartiers finalement agréable à vivre même si les difficultés sociales et économiques s'y font plus ressentir qu'ailleurs. Ce qui n'est pas le cas des quartiers d'Alençon qui étaient plutôt oubliés par les municipalités de Droite au pouvoir jusqu'à l'année dernière.


Célébration du 8 mai rue André Foucher

En compagnie des élèves de CM2 de l'école Michel Ange, j'ai célébré la mémoire d'André FOUCHER jeune résistant manceau de 20 ans qui résidait avenue Jean Mac et est mort en déportation après son arrestation quelques jours avant la libération du Mans en août 1944. Ces cérémonies qui se multiplient par durant la première quinzaine de mai revêtent à mes yeux un caractère très important et j'aime y participer quand mon agenda me le permet. Honorer ceux qui ont sacrifié leur vie pour que notre pays retrouve sa liberté participe à notre devoir de mémoire, mémoire qu'il nous faut inlassablement transmettre aux générations plus jeunes pour ne jamais oublier, pour que cela ne recommence pas.


Jeudi 7 mai

Des réunions en série à la Mairie

Ne travaillant pas au lycée le jeudi, cette journée est souvent particulièrement chargée et les réunions se multiplient. Pour vous donner une petite idée, j'ai enchainé des réunions de travail sur la réorganisation du service Tranquillité publique, la mise en place d'un pôle associatif dans les Quartiers Nord-Ouest et la préparation de la Parade des Quartiers de Le Mans Fait Son Cirque. Vous y rajouter une rencontre avec les coordonateurs des agents de civilité, un conseil communautaire et un temps de travail avec le Maire et la journée est bouclée. Heureusement, que les autres jours de la semaine me permettent d'aller respirer sur le terrain car je crois que la semaine pourrait passer sans que je quitte la mairie ... c'est souvent le plus grand danger qui guette les élus si on n'y prend pas garde.

 

Conseil communautaire Le Mans Métropole

Le point le plus important de l'ordre du jour concernait l'annonce officielle de l'obtention d'une subvention de 10.6 millions d'€uros par l'État pour la deuxième ligne de tramway Préfecture - Jacobins - Bellevue. Il nous appartient désormais de lancer les études pour ce projet important ... mais le lancement des travaux ne pourra pas intervenir avant que l'horizon économique se soit dégagé et que les finances de Le Mans Métropole soient assurées contre les mauvaises surprises comme la suppression de la Taxe Professionnelle si vous voyez ce que je veux dire.



Samedi 9 mai

Marché de la Cité des Pins

J'étais présent avec les militants de la section Le Mans Sud du Parti Socialiste sur le marché de la Cité des Pins pour distribuer le dernier numéro de l'Unité Sarthoise, journal des socialistes sarthois annonçant le retour de la fête de la rose le dimanche 17 mai.  Ce fut également pour Stéphane Le Foll notre eurodéputé de rappeler l'enjeu que représente les élections européennes du 7 juin mais nous en reparlerons.

 


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article