Le Blog-notes de Christophe COUNIL

Ils se moquent de nous ...

Bien que le gouvernement se refuse à parler de récession, la situation économique est de plus en plus difficile et les conséquences de la crise de plus en plus visibles, le chômage augmente et la précarité s'installe dans de nombreux foyers.


Face à cette situation, la solidarité est plus que jamais nécessaire. Même au sein de la majorité parlementaire des voix s'élèvent et proposent au gouvernement de revenir sur certaines dispositions de la loi Tepa et notamment le fameux bouclier fiscal. La réponse n'a pas tardé. Selon le ministre du Budget, « le bouclier fiscal est une mesure de justice sociale ».  Il se moque de nous.


En effet, le bouclier fiscal adopté dans le cadre de la loi Tepa se révèle injuste, inefficace et coûteux. Sa charge a doublé l'an dernier pour l'Etat : il a dû reverser au total 458 millions d'euros aux bénéficiaires. Les 756 foyers fiscaux les plus riches se partagent 63% des sommes reversées soit plus de 600 000 € par foyer.  A l'inverse, 59% des bénéficiaires du dispositif se sont partagé moins de 4,8 millions d'euros, soit 1% du total.


Malgré les multiples pressions pour modifier ce dispositif, Nicolas Sarkozy refuse de changer «cette mesure de justice, car il n'a pas été élu pour augmenter les impôts». Là aussi, il se moque de nous. Il a été élu sur le thème du pouvoir d'achat ... mais probablement pas celui de l'ensemble des Français. Peut-être ne s'adressait-il qu'à plus riches amis et supporters.



Alors que nous attendions notre brave Président sur le thème du pouvoir d'achat celui-ci après de luxueuses vacances au Mexique dans la maison d'un narcotraficant, s'offre ne sortie en banlieue pour se faire mousser sur ces questions sécuritaires qu'il affectionne tant. Chassez le naturel ...


Justice fiscale et sociale, hausse du pouvoir d'achat, lutte en faveur de l'emploi ... autant de revendications que nous serons, je l'espère, des milliers à défendre dans les rues du Mans demain matin.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article