Le Blog-notes de Christophe COUNIL

Silence "on coupe" ! Déni de démocratie au Conseil général

Pour finir l'année, je souhaite vous proposer un petit jeu. Imaginez : Vous êtes le Président d'un Conseil général en proie à des difficultés financières très importantes. Pour y faire face vous proposez aux élus membres de votre assemblée de réduire voire supprimer les aides traditionnellement versées aux communes de votre département. Cette mesure ne suffisant pas à rétablir votre situation financière, vous proposez également des augmentations ciblées d'impôts touchant principalement les habitants des communes administrées par vos adversaires politiques.


Comment procédez-vous alors pour que ces mesures suscitent le moins de débat possible ? ... Vous séchez ... Alors quelques indices :


1° - Vous omettez de diffuser les rapports aux journalistes qui viennent assister aux débats afin d'éviter qu'ils fouillent dans les documents.


2° - Vous demandez aux membres de votre majorité de lire dans le détail  les orientations que vous aurez fait rédiger par votre administration. Tant pis, s'ils ne comprennent pas toujours ce qu'ils lisent ... cela permet de meubler le temps durant au minimum une heure.


3° - Vous commencez votre session à 11 heures et vous invitez le Préfet de votre département à déjeuner à 13 heures tapantes.


Au final, il ne restera qu'une poignée de minutes à vos opposants pour critiquer et dénoncer vos orientations et les coupes sombres du budget.




Une dernière question : Qui pourrait être capable d'un comportement aussi anti-démocratique et aussi peu respectueux des élus ? Ne cherchez pas bien loin puisque c'est l'attitude surprenante adoptée par Roland du Luart, Président du Conseil général de la Sarthe lors de la session du 12 décembre dernier.


Vous n'y croyez toujours pas ... demandez donc l'avis aux journalistes présents qui n'ont pas hésité à s'interroger dans leurs colonnes : « Y avait-il tant de choses à cacher ? » ; « Ne faudrait-il pas s'étonner qu'une séance déterminante pour la collectivité se prive d'un échange démocratique ? » (cf. articles reproduit sur le blog www.la-sarthe-a-gauche.fr)


Pour autant, soyez rassuré la détermination des élus de Gauche à défendre les intérêts des Sarthoises et Sarthois reste intacte.

Partager cet article

Commenter cet article

blagman 21/12/2008 12:40

Si vous avez réussi à trouver ce site, vous arriverez surement à trouver des sites d'opposants. J'ai été voir le site de l'opposition à la mairie du Mans, mais il n'est pas possible de s'y exprimer...
En même temps, le discours politique tourne souvent autour de la critique du pouvoir en place quand on est dans l'opposition, et à la moquerie de l'opposition quand on est au pouvoir. Et plus le pouvoir est haut placé, plus c'est vrai.

Christophe Counil 30/12/2008 10:24


Je veux bien l'adresse du site de l'opposition car je ne l'ai pas trouvé.


Philippe STEF 20/12/2008 10:28

- Oui tout cela n'a pas l'air joli joli.
- D'un autre coté la longueur du débat n'en fait pas la qualité, on peut malheureusement le voir régulièrement à l'assemblée nationale...
- Bien sûr pour apprécier réellement ce qui c'est passé ce 12 décembre, il me faudrait aussi le point de vue d'un de vos adversaire politique - pas celui d'un intermédiaire de votre choix, comme un journaliste -
- C'est aussi ce qu'il manque sur ce site: avez vous déjà songé à offrir la parole à un adversaire politique M. Counil? Que voulez vous, nous autres électeurs aimons bien avoir le pour et le contre, mais nous sommes aussi un peu paresseux pour aller à la recherche de la vérité...

Christophe Counil 30/12/2008 10:26


Il m'est difficile de vous en dire plus ... si ce n'est qu'il est rare que la Presse soit sur la même longueur d'ondes qu'un groupe d'élu. Maintenant, si un des mes collègues de droite veut prendre
la parole sur le blog il est libre de le faire ... Je n'ai jamais censuré aucun message.