Le Blog-notes de Christophe COUNIL

Pourquoi, je n'ai pas participé à l'inaguration du Pôle santé Sud



Renvoyé dans ses pénates par le Président de la République qui recevait ses partenaires européens, François FILLON s'était invité samedi dernier à l'inauguration du Pôle santé Sud ; projet phare qui a permis le regroupement sur Guetteloup de plusieurs cliniques mancelles.


Après une longue hésitation, j'avais décidé de ne pas participer à l'inauguration de ce nouvel équipement sanitaire pour lequel j'avais pourtant oeuvré aux côtés des élus du Mans. Plusieurs raisons m'on conduit à faire ce choix : Tout dabord au même moment avait lieu la fête pour célébrer les 50 ans des Glonnières ... j'aurais certes pu m'en extraire quelques instants. Toutefois, je n'ai pas voulu par ma présence apporter ma caution à la politique sanitaire actuellement menée par le Gouvernement Fillon - Sarkozy notamment autour du projet de Loi « Hôpital - Patients - Santé - Territoires » que défendra prochainement Roselyne Bachelot devant le Parlement.

L’objectif de cette nouvelle loi est de remodeler en profondeur le système de santé, de soins et de Sécurité Sociale, en réduisant les dépenses et en allant plus loin dans la privatisation. Elle met en musique les propositions les plus libérales tout en faisant l’impasse sur les moyens. L’Hôpital public est particulièrement ciblé puisque sa gestion serait calquée sur le modèle des entreprises capitalistes avec un Directeur « patron » à la tête d’un Directoire. L’Hôpital public serait réduit à un simple outil de production de soins.

A la lecture de cet article, certains d'entre vous diront que mes idées ne semblent pas en cohérence avec mes actes. Peut-être ... pourtant je continue à croire que l'on ne peut pas dire tout et son contraire. Oui, il était logique pour les élus du Mans de favoriser l'implantation du Pôle santé sur le territoire manceau ... alors que le risque était grand de le voir partir vers d'autres horizons. Qu'aurions-nous entendu si le Pôle santé Sud s'était installé à Changé comme cela avait été envisagé dans un premier temps ?

Toutefois, élus et usagers avons également le devoir de lutter pour le maintien aux côtés du secteur privé, d'un secteur public hospitalier de qualité au service de l'ensemble de la population. Or, aujourd'hui, alors que le projet de loi affiche des objectifs d’amélioration du système de santé au service de tous, plusieurs centaines d’hôpitaux sont menacés de fermeture ou devront réduire leurs activités (La Ferté Bernard - Saint Calais - Le Bailleul). De même, il organise clairement le transfert massif d’activités hospitalières vers le secteur privé lucratif.

Et ce samedi après-midi, pendant que Fillon et Bachelot inauguraient le Pôle santé Sud, une centaine de manifestants rassemblés à proximité du pôle santé sud étaient tenus à l’écart de l'enceinte de l'établissement par un cordon de CRS.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

coolvi 13/11/2008 21:12

J'admire votre courage, cependant le Maire JC Boulard n'a pas eu de scrupule à y assister, LUI !!!
Si seulement il y avait plus d'élus comme vous.

Christophe Counil 27/11/2008 21:54


Le maire était malgré tout à sa place ... et à la sienne, j'aurai participé à l'inauguration tout en dénoncant par mon discours les évolutions néfastes actuellement à l'oeuvre.


blagman 08/10/2008 08:46

Ca leur fait une belle jambe à Bachelot et à Fillon que vous n'y étiez pas... Votre action n'aurait-elle pas été plus efficace en y étant et en leur faisant part de votre point de vue ? Vous me direz, ça leur aurait fait une belle jambe de vous entendre...

Christophe Counil 08/10/2008 09:54


Bien sur que les ministres se moquent pas mal de l'avis d'un petit élu local ... toutefois, dans la vie, il n'est pas interdit de s'offrir de petits plaisirs.


diancourt 08/10/2008 03:21

J'approuve tout à fait ta position vis-à-vis de l'inauguration du Pôle Santé Sud. Bon courage.