Le Blog-notes de Christophe COUNIL

Les leçons de Robert Jarry

« Il était normal que sur son dernier chemin, Robert Jarry, fasse une étape dans sa maison, la maison commune » c'est par ces quelques mots que Jean-Claude BOULARD a accueilli la dépouille de Robert Jarry vendredi matin.




Au-delà de l'œuvre considérable lancée pour transformer sa ville tout en lui préservant une dimension humaine, Jean-Claude BOULARD a souhaité rappeler les leçons que Robert Jarry nous a léguées. « Des leçons qui sont susceptibles d'éclairer l'action de notre municipalité, mais de tous les maires qui auront un jour la responsabilité de cette ville ».


1 - Considérer Le Mans comme une grande ville.

« II a toujours combattu de façon intransigeante ceux qui s'opposaient à des réalisations au motif qu'elles étaient trop ambitieuses. Il a surmonté les critiques et montré que sa seule ambition c'était pour Le Mans. »


2 - Le Mans d'abord.

« Cette motivation de tous ses choix explique sa capacité à dépasser les clivages, à rassembler des hommes et des femmes d'horizons différents, à accepter des initiatives parfois opposées à certaines idéologies dès lors qu'il s'agissait de défendre l'intérêt des Manceaux. »


3. Très grand méfiance à l'égard de tous ceux qui prétendent savoir

 « Je me souviens que face aux ingénieurs de la SNCF qui expliquaient, dans les années 1980, que pour desservir la gare du Mans par des TGV, il fallait démolir des centaines de maisons. Tu as su leur dire, c'est faux. Mais tu as toujours su articuler une formidable intelligence populaire forgée à l'école de la vie. »


4 - Le sens de l'écoute, de la proximité.

« La priorité qu'il faut toujours donner aux questions de la vie quotidienne, à ce qui fait la vie de tous les jours des Mancelles et des Manceaux. »


5. La solidarité.

« C'est la valeur qui doit éclairer toutes les décisions dans tous les domaines. Tu l'as pleinement exercée à l'égard de toux ceux qui souffrent, en particulier des personnes âgées 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article