Le Blog-notes de Christophe COUNIL

Solidarité avec Burak et sa maman ...

Burak, 13 ans, est scolarisé en 6ème au collège Le Ronceray. Sa maman qui a vécu une grande partie de sa jeunesse au Mans, ici au Glonnières, est menacée d'expulsion vers la Turquie. Ses oncles habitent au Mans, l'un à la nationalité française, l'autre une carte de résident. Cela fait maintenant un peu plus de 2 ans que Burak est assis sur les bancs de l'école en France. Il s'investit énormément. Il a eu d'excellents résultats dans l'apprentissage du français. Ses professeurs soulignent son investissement total. Il n'imagine pas son avenir ailleurs que dans la poursuite de ses études ici, en France. Le renvoyer en Turquie entraînerait une grande souffrance et porterait un coup dramatique à tous ses efforts. Pourtant, cette menace pèse de plus en plus fort au dessus de sa tête du fait de la situation irrégulière de sa maman.


Depuis plusieurs mois, je suis intervenu à de multiples reprises auprès de M. le Préfet de la Sarthe pour obtenir la régularisation de sa situation et de sa maman. Mes interventions sont jusqu'à présent restées sans réponse. Aussi, afin de protéger Burak nous avons décidé avec les militants du Réseau Éducation Sans Frontières de le parrainer pour mieux le protéger.


La cérémonie s'est déroulée au Centre social des Quartiers Sud, le 3 juillet dernier en présence de nombreux responsables associatifs des Quartiers Sud et de l'équipe pédagogique du collège Le Ronceray.

 


Celle-ci a été l'occasion de marquer notre solidarité à l'égard de Burak et des enfants de sans papiers menacés d'expulsion. Je remercie toutes les personnes présentes et les centaines d'entre elles qui ont signé la pétition qui circule sur le canton.


Nos espoirs résident désormais dans la réponse qui sera apportée par le Préfet de la Sarthe à nos nouvelles interventions, courriers et pétition. Pour nous le défi est simple : faire en sorte que Burak fasse sa rentrée en 5ème au Collège Le Ronceray en septembre prochain.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article