Le Blog-notes de Christophe COUNIL

Enfin libre ...

Difficile de trouver les mots pour exprimer ce que m'inspire la libération d'Ingrid Bétancourt. C'est un instant assez rare car il arrive à un moment où finalement on ne s'y attend plus vraiment.

Les émotions ressenties hier soir sont m'ont permis de replonger quelques années en arrière au moment de la chute du mur de Berlin ou de la libération de Nelson Mandela ... des évènements que tout le monde souhaitait mais n'espérait plus vraiment ... comme quoi, il ne faut jamais perdre espoir.

Seul bémol à cette belle journée, la tentative de récupération politique de notre Nicolas national pour qui cette libération tombe à point nommé pour faire oublier les dégâts de sa triste politique.


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

blagman 04/07/2008 10:17

Effectivement, c'est une sacrée nouvelle. Les médias ont pu en faire des tonnes, et on les sentait heureux. Pas de la bonne nouvelle, mais de pouvoir faire des JT spéciaux. Surtout que ça permet d'éviter les sujets qui fâchent (pouvoir d'achat, reconduction de Domenech, prix de l'essence, j'en passe et des pires !)

"Notre Nicolas National" comme vous dites, il peut pas trop s'approprier la libération. C'est clairement une victoire politique pour le président Uribe. La France n'y est pour rien, ça c'est clair et net. Maintenant, en tant que président de la république, il est normal qu'il accueille l'otage française la plus célèbre à sa descente d'avion. Quand elle sera reçue par Délanoé à Paris, je ne suis pas sur que vous lui reprochiez de faire de la récupération ;-)