Le Blog-notes de Christophe COUNIL

L'alcool au menu du CLSPD du Mans


 


 



Ce matin, aux côtés de Jean-Claude Boulard, du Préfet de la Sarthe et du Procureur de la République, j'ai co-présidé pour la première fois le Conseil Local de Sécurité de Prévention de la Délinquance du Mans (CLSPD).

 


Le CLSPD est l'instance de coordination locale de tous les acteurs de la prévention et de la sécurité : Conseil municipal, forces de police, Préfecture, Procureur de la République mais aussi l'Inspecteur d'Académie, le Conseil Général, les bailleurs sociaux, la Setram, les associations partenaires ...


Pour sa première réunion depuis les élections municipales, le CLSPD était principalement consacré à la problématique de l'alcool. Ce thème s'est très vite imposé lors de la préparation du CLSPD. En effet, il suffit de lire la presse quotidienne pour constater combien l'alcool est devenu un véritable fléau : accidents de la route, violences, dégradations, nuisances ... autant de questions qui bien souvent trouvent leurs origines dans une consommation excessive d'alcool.


Le débat entre les différents partenaires du CLSPD a permis de dresser un bilan assez juste de cette problématique sur Le Mans tout en proposant des pistes de réflexion pour répondre aux problèmes qu'elle induit.


En conclusion, j'ai proposé la mise en place d'un groupe de travail sur cette question dès le mois de septembre. Il s'agira à partir d'un état précis des actions existantes, de mettre en œuvre un programme annuel et pérenne de prévention « alcool » dans le cadre du Fonds Interministérielle de Prévention de la Délinquance (FIPD).


Ce programme d'actions devra s'adresser à trois publics différents :

  • les scolaires (collégiens et lycéens) avec l'idée de systématiser les actions de prévention pour une même classe d'âge au sein des établissements scolaires ou dans les lieux fréquentés par les jeunes.
  • les adultes en travaillant plus particulièrement avec les acteurs de l'insertion afin de s'adresser à un public souvent confronté à des difficultés liées à l'alcool.
  • les « personnes relais » que sont les agents travaillant au contact des publics les plus fragilisés ou encore les associations de parents d'élèves.

Le groupe de travail aura pour mission de d'animer et coordonner un réseau regroupant l'ensemble des partenaires sur cette problématique spécifique. L'inscription de ce programme d'actions dans le cadre du FIPD permettra de dégager des moyens financiers pour financer les actions envisagées. Un bilan d'étape sera fait à la prochaine réunion du CLSPD.


Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article