Le Blog-notes de Christophe COUNIL

Des propositions en faveur des personnes âgées

undefinedEn ma qualité de Président du groupe des élus de gauche, j’ai présidé mardi dernier les 8ème assises pour l’alternance consacrées à la politique départementale envers les personnes âgées.

 
En présence d’une cinquantaine de personnes : représentants d’associations de retraités, de responsables d’établissements pour personnes âgées ou de centres de coordination, cette réunion a donné lieu à un débat intéressant et fructueux.
 
De la discussion, notre groupe a retenu quelques idées importantes qui seront reprises dans le projet départemental que nous soumettrons aux Sarthois les 9 et 16 mars prochain :
 
Redonner son autonomie au CODERPA
Dirigé par un conseiller général de la majorité depuis les lois de décentralisation de 2004, le CODERPA (Comité Départemental des Personnes Âgées) a perdu son indépendance. Nous proposerons que le Président du CODERPA soit désormais une personnalité issue des 16 associations le composant afin de lui redonner son autonomie et sa capacité d’interpellation des pouvoirs publics. Nous lui affecterons une partie des moyens du CIDPA (une fois celui-ci dissous) afin de lui donner les moyens d’exercer ses missions de propositions et d’évaluation des politiques publiques.
 
Assurer la formation des professionnels de la Santé
En lien avec le Conseil régional des Pays de la Loire compétent en matière de formation, nous oeuvrerons au développement de formations publiques de professionnels de la Santé afin de répondre aux besoins actuels et futurs : aides soignantes, aides à domicile …
 
Le maintien à domicile, priorité de l’action départementale envers les personnes âgées
Vivre ses vieux jours à domicile est aujourd’hui le souhait de la très grande majorité des Sarthois et Sarthoise. Les efforts du Conseil général devront donc en premier lieu porter sur le développement d’une prévention active pour permettre ce maintien à domicile. Cela passe par l’adaptation des logements, la réalisation de bilans de santé réguliers, la lutte contre l’isolement, l’accès aux transports, le développement de liens intergénérationnels ...
 
Des établissements publics sur l’ensemble du territoire départemental
Lorsque la dépendance rend le maintien à domicile impossible, l’accès aux établissements est la meilleure solution … Toutefois, de nombreux efforts sont encore à réaliser pour mieux répartir ces équipements sur le territoire, assurer la formation des personnels, maintenir des coûts d’hébergement supportables par les usagers et maintenir un service public de qualité face à la progression des établissements privés. Ainsi, nous soutiendrons ainsi les collectivités (communauté de communes) souhaitant créer des équipements de proximité.
 
Ces propositions seront soumises à discussion dans le cadre de l’élaboration concertée du prochain Schéma départemental des Personnes âgées afin de permettre aux Sarthois et Sarthoises de vivre leur retraite sereinement. Il convient toutefois de rappeler que sur toutes ces questions, le Conseil général reste tributaire de décisions prises au niveau national, le financement du vieillissement devant absolument s’inscrire dans le cadre d’une politique publique de solidarité nationale.

Partager cet article

Commenter cet article