Le Blog-notes de Christophe COUNIL

Et la Ville devient un cirque ...

Samedi 10 novembre a eu lieu la soirée de remerciements Le Mans Fait Son Cirque. A l’occasion de la projection du diaporama réalisé par Actifs, la municipalité y salue le travail réalisé dans les quartiers. Ce fut l’occasion pour moi de remercier l’ensemble des participants pour ces six années de bonheur et d’amitié … mon plus beau souvenir du mandat qui s’achève et l’occasion d’un petit flash-back :

 
Conformément à l’engagement de Jean-Claude BOULARD de faire franchir une « nouvelle étape » à la vie culturelle de notre ville, nous avons travaillé dès 2001 au remplacement des Scénomanies dont le concept s’était peu à peu essoufflé. Avec Jacqueline PEDOYA et le service Culture, nous avons alors œuvré avec passion pour créer Le Mans Fait Son Cirque.
 
Progressivement, nous sommes parvenus à donner son identité à cette nouvelle grande manifestation culturelle autour tout d’abord du village de chapiteaux qui sur le Quinconce des Jacobins accueille durant quatre jours plusieurs dizaines de spectacles de clowns, équilibristes et autres disciplines circassiennes.  Toutefois, recréer un nouveau festival autour des arts de la rue et du cirque n’était pas forcément très original. C’est pourquoi, nous avons décidé d’y associer les Manceaux et les Mancelles en leur demandant de « venir faire leur cirque », l’occasion de briser cette image de gens un peu trop raisonnables qui nous colle à la peau.
 
Je me souviens des toutes premières réunions en 2001 … Nous ne savions pas du tout où nous allions pourtant les associations de quartier ont relevé le défi pour donner naissance à la grande parade des Quartiers. Et quelle surprise, quel bonheur lors de la première édition en juin 2002 de découvrir la richesse du travail réalisé par les associations et les structures de quartier … le parti était gagné, la parade splendide et le public au rendez-vous.
 
Depuis, l’engouement des quartiers et du public ne s’est jamais essoufflé même si nous avons dû essuyer des difficultés comme en 2003 lors du conflit des intermittents du spectacle. Je garderai longtemps le souvenir des larmes des responsables d’associations lorsque nous avions dû le vendredi soir leur annoncer l’annulation de la parade.
LMFSC2.jpg
En définitive, mon plus beau souvenir de ces six éditions de Le Mans Fait Son Cirque date de cette année où pour la première fois j’avais troqué mon costume d’organisateur / spectateur pour celui de sbire du Grand Lavanrac (MJC Plaine du Ronceray). Avec toute ma petite famille, nous avons alors pris beaucoup de plaisir à nous fondre dans la tribu des amateurs du poireau où armés du légume qui « rend le ventre plat et les fesses dures », nous avons gaiement interpellé les spectateurs en leur assénant de ci, de là des coups de poireaux.
 
Un plaisir partagé par les paradeurs et les spectateurs …  Donc, à l’année prochaine pour la septième édition de Le Mans Fait Son Cirque.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article