Le Blog-notes de Christophe COUNIL

Un espace associatif "Droit des femmes" pour la fin de l'année

En début d'année 2007, l'association Femmes Accueil 72 avait sollicité la Ville du Mans pour créer un hébergement spécifique pour femmes victimes de violences. En plus de trouver un lieu d'hébergement, le fonctionnement d'une telle structure nécessite un local de réception, discret et indépendant du premier, permettant  les premiers contacts avec les femmes victimes.

 

D'autres associations oeuvrant dans le domaine de la promotion et de la défense des droits des femmes étaient aussi en attente de locaux adaptés à leurs activités.

 

Conformément aux engagements pris en 2001 par la municipalité, j’ai alors dans le cadre de ma délégation aux logements des associations proposé la création d'un nouvel espace associatif regroupant plusieurs de ces associations.

 

Une opportunité s'est présentée avec la libération d'une grande maison, précédemment occupée par l'hôpital de jour du Centre Hospitalier Spécialisé,  et donc adaptée à l'accueil du public, située 28-32 avenue Félix Geneslay.

 

Cette maison qui occupe une superficie de 420 m² environ, sur 3 niveaux, offre l'avantage de posséder une entrée sur l'avenue Félix Geneslay et une issue donnant sur la salle municipale Henri Barbin.

 

J’ai présidé ce matin, une deuxième réunion de concertation en présence des associations concernées et de ma collègue Jacqueline PEDOYA. Nous avons pu y trouver un accord de répartition des locaux entre Femmes Accueil 72, le CIDFF et le mouvement du Nid. Sachant par ailleurs que des salles communes permettront d’accueillir d’autres associations pour des permanences comme par exemple le Mouvement pour le Planning Familial.

 

La journée Internationale de l’ONU pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes qui a lieu le 24 novembre 2007 sera l'occasion d'inaugurer l’espace associatif « Droit des Femmes », illustrant l'implication de la Ville du Mans dans ce combat.

 

Enfin, pour ne rien vous cacher je suis particulièrement fier d’être parvenu en un temps si court à mettre en place une structure qui marquera un pas important dans la défense du Droit des Femmes.

 

La création de ce nouvel espace associatif a d’ailleurs été saluée par l’unanimité du Conseil municipal, mis à part le commentaire un peu étrange, d’une élue de l’opposition regrettant que ce projet n’ait pas été élaboré par une femme... Comprenne qui pourra !!

 

Partager cet article

Commenter cet article