Le Blog-notes de Christophe COUNIL

Quel rôle pour les élus demain ? (2)

Je viens de faire le bilan de mes permanences pour le mois de septembre et malheureusement mes premières impressions se confirment : la situation de l'emploi continue à se déteriorer. 

Lors de mes 9 permanences du mois écoulé, j'ai reçu 69 personnes dont 30 sans emploi à la recherche d'un conseil ou d'un coup de pouce. Cela représente 43% des sollicitations enregistrées alors que sur la période de septembre 2006 à juin 2007, les questions liées à l'emploi ne représentaient (que) 29% des doléances. 

Je suis assez désemparé face à tant de problèmes ... car comme j'ai coutume de le dire "je n'ai malheureusement pas d'emplois dans ma poche". Que peut faire un élu face à tant de détresse ? Tous les dossiers se valent : un jeune auquel il faut donner sa première chance, une mère de famille devant élever seule 4 enfants sans autre ressource que le RMI, un senior de plus de 55 ans dont l'âge est devenu un obstacle dans son parcours de retour vers l'emploi ...

Nombre d'entre eux me font part de leur détresse et de l'impression de ne pas être écoutés à l'ANPE ou aux Assedic ... et je ne peux désormais m'empêcher de m'interroger sur mon rôle et mon action : est-ce aux élus de suppléer les organismes d'aide aux demandeurs d'emploi ?

Malgré tout je me fais le devoir de recevoir chacun pour l'aiguiller dans telle ou telle direction ... car le rôle de l'élu de proximité c'est également d'être la relation de ceux qui n'ont pas de relations. 

Les chiffres annoncés de la croissance pour la fin de l'année et 2008 ne laissent malheureusement pas augurer d'une embellie sur ce plan ... et ce n'est pas la décision de faciliter les heures supplémentaires qui permettront de dégager des postes nouveaux dans les entreprises de notre pays.

 

Partager cet article

Commenter cet article