Le Blog-notes de Christophe COUNIL

Développement économique

OUI au développement de la ZAC des Hunaudières (Ruaudin),

NON à un nouveau complexe de Cinéma.

 

Nouveau rebondissement dans le feuilleton du Cinéma au Mans dans les colonnes de Ouest-France ce mercredi matin. En effet, le journal s’est fait l’écho de la volonté du groupe CGR d’installer un nouveau complexe de salles de cinéma aux portes du Mans sur la commune de Ruaudin, plus précisément à l’emplacement de l’ancienne jardinerie Kubaziak actuellement propriété de Jardiland.

 

Interrogé par Ouest-France, en ma qualité de Conseiller général des Quartiers Sud du Mans et de Ruaudin, j’ai réaffirmé que j’étais favorable au développement de la ZAC des Hunaudières dans le cadre d’une non-concurrence avec les projets de la Ville du Mans où je suis également élu.

 

C’est ainsi que l’an passé, j’ai accompagné, soutenu et défendu le projet « Family Village » qui permettait un rééquilibrage commercial avec la zone d’Auchan au Nord de l’agglomération tout en préservant les intérêts de Carrefour et de Centre Sud.

 

L’implantation d’un complexe cinéma à Ruaudin pourrait au premier aspect s’apparenter là aussi à un rééquilibrage Nord – Sud … toutefois, le problème est plus complexe dans la mesure où la Ville du Mans entend développer un projet de cinéma en cœur de ville dans le cadre de l’Espace culturel des Jacobins. Ce nouvel équipement alliant théâtre, salles d’exposition et cinémas serait déjà en construction si la Ville ne devait pas faire face aux multiples recours déposés par les adversaires du projet.

 

De même, au contraire du projet Family Village, je n’ai pas l’impression que les habitants des Quartiers Sud du Mans soient véritablement demandeurs de l’implantation d’un tel équipement aux portes de la ville. En effet, je me souviens combien les réactions avaient été vives lorsque l’opposition municipale du Mans avait proposé, il y a quelques mois, d’installer les cinémas à Carrefour. Les habitants des Quartiers Sud veulent comme les habitants du reste de la Ville pouvoir aller au cinéma en cœur de ville d’autant plus que le tramway rapprochera nos quartiers du centre de la ville.

 

Enfin, que penser du développement des salles de cinéma associatives du Royal (Cité des Pins) et de Mulsanne (centre Simone Signoret) avec la concurrence directe de 10 nouvelles salles de cinéma.

 

Ma position est donc claire et définitive. En ma qualité de membre de la CDEC (commission départementale d'équipement commercial) qui est seule habilitée à autoriser un tel équipement, je voterai contre le projet de cinéma à Ruaudin si celui-ci va à son terme …

 

Comme, j’ai eu l’occasion de l’expliquer à mes amis élus de Ruaudin, je reste toutefois favorable au développement de la ZAC des Hunaudières dans la mesure où les projets présentés respectent les quatre conditions que j’avais émises lors du débat autour de l’implantation de Family Village :

1 – Absence de commerces alimentaires ;

2 – Non concurrence avec les projets manceaux ;

3 – Qualité environnementale des projets ;

4 – Préservation du Circuit des 24 heures.

 

A suivre …

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

COUNIL 21/01/2008 20:39

Chère Pénélope,

Je trouve que vous avez la mémoire sélective. Quel Conseiller général par ailleurs élu du Mans s'est opposé au maire du Mans au sujet de Family Village en votant favorablement le projet en Commission Départementale d'Equipement Commercial puis en le défendant devant la Commission nationale à Paris, alors que le Maire du Mans était opposé au projet. Je pense me souvenir que c'est moi, ce qui me permet de sourire à vos propos sur mon suivisme du Maire du Mans.
Venons-en au cinéma. Oui, je défends le projet des Jacobins car il me semble important pour le dynamisme coeur de ville. Oui, je m'oppose aux cinémas à Ruaudin car s'est contraire aux intérêts de la Ville dont je suis élu. Je pense que les habitants des Quartiers Sud reste majoritairement favorable à des cinémas en coeur de ville.
Enfin, un dernier mot ... le projet est mort-né. Il ne s'agissait que d'un contre-feu allumé par CGR alors la Commission départementale devait se prononcer sur le projet des Jacobins.
Bien cordialement.
Christophe COUNIL

penelope 21/01/2008 15:44

Je comprends bien que le n° 9 de la liste de JC Boulard au Mans ne puisse pas soutenir un projet qui soit contraire à la ligne défendue par son leader. En effet vous ne pouvez pas encourager un complexe (vraisemblablement CGR) à Ruaudin quand le maire du Mans a déjà promis les jacobins au groupe Pathé. Même si les positions du conseiller général et du conseiller municipal sont parfois difficiles à accorder, il ne me parait pas très honnête de mettre en avant le cinéma associatif dans les quartiers sud pour justifier votre opposition à ce projet profitable pour le sud de l’agglomération.