Le Blog-notes de Christophe COUNIL

La rue Gazonfier au cœur d’une visite de quartiers

Mardi soir, élus et habitants du haut de Gazonfier se sont retrouvés pour la deuxième visite de quartiers de l’année.

18h, mardi 17 avril, la visite de quartier rue Gazonfier est l’occasion pour les riverians d’écouter les propositions d’aménagement proposées par le conseil des quartiers Nord-Est.

« La rue est déjà en zone 30, mais les automobilistes roulent trop vite », selon les témoignages de plusieurs riverains. « Il faudra sans doute un coussin berlinois à l’entrée et à la sortie », lance un participant. « Je ne pense pas que cela suffise, il y a tout de suite après une perspective qui permet de reprendre l’élan. Il faudra réfléchir à un stationnement en alternance », propose Christophe Counil, adjoint au maire délégué à la Vie des quartiers et la Sécurité publique. « Nous allons venir avec le service voierie pour étudier la question », ajoute Rémy Batiot, vice-président de Le Mans Métropole, est délégué aux Mobilités.

Le problème du stationnement sur la rue de la Solitude a été longuement débattu. Les déménagements et emménagements dans la résidence des Urselines « bloquent régulièrement la circulation sur la rue. On n’en peut plus», explique une résidente de la Maison des Marianites.

« C’est un problème de sécurité publique, la rue de la Solitude est trop étroite», ajoute un homme. Pourtant, avec la construction de la résidence Le Belvédère, il est prévu un retrait de trois mètres sur la rue. « Il va y avoir des places de stationnement. Il faut juste patienter que les travaux se terminent », conseille Christophe Counil.

La prochaine visite de quartiers a lieu ce samedi 21 avril à 10h à Jaurès-Crétois.

Texte : www.lemans.fr

 

La rue Gazonfier au cœur d’une visite de quartiers
La rue Gazonfier au cœur d’une visite de quartiersLa rue Gazonfier au cœur d’une visite de quartiers
La rue Gazonfier au cœur d’une visite de quartiers

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article