Le Blog-notes de Christophe COUNIL

Les élus de Gauche du Département en soutien des personnels des maisons de retraite.

La semaine dernière a été marquée par un mouvement national de protestation contre la dégradation des conditions d’accueil de nos anciens dans les maisons de retraite qui doivent faire face à des moyens de plus en plus restreints. Dans ce cadre, avec mes collègues Conseillers départementaux de Gauche, nous avions déposé un vœu lors de la session du Conseil départemental de vendredi. Ce dernier a été adopté par l'ensemble de l'Assemblée départementale.

 

Sur le département de la Sarthe, les établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), par l’intermédiaire de leurs directeurs et personnels, poussent un cri d’alarme.

 

La politique du maintien à domicile induit en effet des entrées de plus en plus tardives dans une institution de personnes de plus en plus dépendantes.

 

Comment assurer une qualité de vie et une prise en charge décentes aux personnes âgées quand le personnel est épuisé par la charge de travail, le turn-over des équipes, un taux d’absentéisme de 10 % et des conditions de travail dégradées, en raison notamment de la dépendance croissante de la personne âgée ?

 

Ces difficultés engendrent le mécontentement et l’inquiétude du personnel, des résidents, et de leur famille.

 

Parallèlement, la loi relative à l’adaptation de la société au vieillissement du 28 décembre 2015 a apporté des améliorations (transparence de la gestion des EHPAD, évolution des tarifs, etc.), mais elle a adopté une nouvelle tarification complexe applicable sur tout le territoire, qui accentue les inégalités entre EHPAD publics et privés, ces derniers pouvant bénéficier d’aides financières supplémentaires (C.I.C.E, crédit d’impôts sur les salaires).

 

Face à cette situation, les élus du Conseil Départemental de la Sarthe demandent à l’État que des mesures soient prises pour améliorer les conditions de travail du personnel (recrutement, formation, revalorisation de la profession), mais également sur la tarification en vigueur depuis mai 2017 (évaluation et amendements compensant les inégalités), tout en limitant l’inflation normative.

 

Les élus de Gauche du Département en soutien des personnels des maisons de retraite.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article