Le Blog-notes de Christophe COUNIL

Petit retour sur la session plénière du Conseil départemental du 23 juin

Vendredi, nous étions réuni à l'Abbaye royale de l'Épau pour une session du Conseil départemental essentiellement consacrée à l'examen du Compte administratif 2016 du budget départemental. Toutefois, les débats ont surtout été consacrés aux résultats des élections présidentielles et législatives dans notre Département.

Lors de mon intervention dans le débat général, j'ai tenu à rappeler trois choses:

1 - Si la loi sur le non-cumul des mandats permet de retrouver un Président du Conseil départemental à 100%, on ne peut que regretter que 11 des vice-présidents ou présidents de commission du Conseil départemental exercent trois fonctions exécutives. Comment peut-on sérieusement être Maire, Président d'une Communauté de Communes et Vice-Président du Conseil départemental ?

2 - Le vote en faveur du Front national n'est plus lié à l'insécurité et à l'immigration mais au sentiment de déclassement ressenti par une partie de la population aussi bien dans certains quartiers des zones urbaines que dans les espaces ruraux les plus éloignés. C'est pourquoi, je me suis porté volontaire pour participer à une réflexion collective sur les solutions à apporter à ce sentiment. Proposition qui semble être restée sans réponse.

3 - Si chacun s'accorde à reconnaitre la bonne gestion financière du Conseil départemental, on ne peut que regretter que cela soit le fruit de choix politiques contestables et contestés. A mon sens, ce n'est pas sur la Solidarité et la Culture que doivent porter les économies.

Maine Libre, 24 juin 2017

Maine Libre, 24 juin 2017

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article