Le Blog-notes de Christophe COUNIL

Présidentielles 2017 : Ne pas croire aux scénarii écrits à l’avance !

Autant le reconnaitre, la Primaire de la Droite et du Centre est un succès tant du point de vue de la mobilisation des électeurs que de la capacité de la Droite à franchir cette étape sans dégâts apparents. Les « Républicains » sont désormais rassemblés derrière un candidat que nous, Sarthois-es, connaissons bien. Un candidat dont le programme représente un véritable danger pour le modèle social que des générations de Français-es ont progressivement construit.

La victoire de François FILLON montre, par ailleurs, qu’il ne faut croire aux scénarii écrits à l’avance. Je le dis avec conviction et simplement : François FILLON n’est pas encore élu Président de la République.

Je ne peux m’empêcher de me souvenir de ma première élection présidentielle. C’était en 1995, à l’issue des deux septennats de François MITTERRAND. A cette même date (fin 94), que nous disais le scénario défini les sondages ? C’est assez simple, la Gauche sans candidat était éliminée dès le 1er tour et Edouard BALLADUR assuré d’être élu sans difficultés. Quelques mois plus tard, le vote des Français-es mettait à mal ce scénario. Lionel JOSPIN désigné par un vote militant en janvier arrivait en tête du 1er tour et Jacques CHIRAC était élu Président de la République.

Je suis persuadé qu’il en sera de même en 2017 car en cette fin d’année 2016, nous ne connaissons pas encore l’ensemble des acteurs de cette élection présidentielle : qui sera le candidat des Socialistes à l’issue des Primaires citoyennes des 22 et 29 janvier 2017 ? Qui seront les candidats obtenant les 500 signataires ? La Gauche sera-t-elle autant divisée que l’actualité récente nous le laisse penser ? Qu’elle sera l’attitude du Centre et notamment de François BAYROU ? Autant de questions dont nous ne connaissons pas les réponses.

L’heure n’est donc pas à commenter ce que nous ne savons pas. Il appartient aux Socialistes et à leurs partenaires de réussir l’organisation des Primaires citoyennes des 22 et 29 janvier 2017.

Alors, la campagne pourra pleinement s’ouvrir derrière notre candidat pour construire le rassemblement le plus large possible à gauche et permettre une vraie confrontation de projets au service de la France.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article