Le Blog-notes de Christophe COUNIL

La Garantie Jeunes : Une 2ème chance pour les jeunes éloignés de l’emploi

Les principes de l'action du gouvernement en matière d'aide à la jeunesse sont les mêmes principes qui structurent l'action du Président de la République depuis 2012 dans tous les domaines : élargir les droits existants et renforcer les moyens consacrés aux personnes les plus modestes. La loi « Travail » généralisera « la garantie Jeune » au 1er janvier 2017, celle-ci ayant été expérimentée dans 10 départements depuis 2013.

Qu'est-ce que la « Garantie jeunes » ?

« La garantie jeunes » a pour objectif de remettre sur le chemin de l'emploi les jeunes sortis du système scolaire sans diplôme ni qualification, entre 100 et 150 000 par an. Il n'existait aucun dispositif pour ces jeunes. Elle prévoit donc un accompagnement intensif pendant 1 an (renouvelable une fois 6 mois) au sein des missions locales qui proposeront plusieurs expériences en entreprise (stages et périodes d'apprentissage). Pendant cette période, la personne impliquée recevra une allocation de 461,26€ par mois pouvant être cumulée avec un revenu d'activité jusqu'à 300€ (au-delà l'allocation devient dégressive).

Pour en bénéficier, il faut avoir entre 16 et 25 ans, peu ou pas de diplôme (en dessous du niveau bac), ne pas être étudiant ou en formation, ne pas dépasser le plafond du RSA. Il faut alors prendre contact avec sa mission locale et s'engager sur 1 an (renouvelable 1 fois pendant 6 mois).

D'autres mesures en faveur des jeunes

Depuis 2012, la jeunesse est une priorité avec l'embauche de 60 000 enseignants sur le quinquennat, la création de 250 000 emplois d'avenir, la généralisation du service civique, la création et l'ouverture de la prime d'activité aux jeunes actifs, des effets sur le chômage des jeunes qui a baissé de 4,5% depuis un an.

Mais, allons plus loin. Après avoir reçu les organisations de jeunesse, le Premier ministre a annoncé lundi dernier une série de mesures sans précédent couvrant du lycée au premier l'emploi :

  • Revalorisation de 10% des bourses aux lycéens à la rentrée ;
  • 12 500 bourses de retour aux études pour les décrocheurs ;
  • 25 000 bourses supplémentaires de 1000€ / an pour les étudiants issus des classes moyennes qui jusqu'alors n'étaient qu'exemptés des frais d'inscriptions ;
  • Attribution d'une aide à la recherche du 1er emploi pouvant concerner 126 000 apprentis et jeunes diplômés sous la forme d'un prolongement de leur bourse d'études (100 à 550/mois), perçue pendant 4 mois après l'obtention de leur diplôme
  • Mise en place d'une garantie locative pour tous les moins de 30 ans, favorisant l'accès au logement tout en protégeant les propriétaires.

Voici des annonces concrètes qui montrent que la Jeunesse reste la priorité du quinquennat conformément aux engagements pris par François HOLLANDE en 2012.

Partager cet article

Commenter cet article