Le Blog-notes de Christophe COUNIL

Prévention routière : le Département doit s'engager à travers le soutien à la Piste d'éducation routière d'Arnage

Ce mardi 1er mars, Madame la Préfète de la Sarthe et M. le Procureur de la République ont présenté le bilan 2015 de la Prévention routière avec un focus particulier sur les trop nombreux morts et blessés sur les routes sarthoises. Ils ont notamment insister sur la nécessité de renforcer les actions de prévention à destination du public jeune. Or, le Canton Le Mans Sud - Arnage dispose d'un formidable outil d'apprentissage et de prévention routière avec la Piste d'éducation routière (PERA). Avec ma collègue, Isabelle COZIC-GUILLAUME, nous avons décidé d'interpeller le Conseil départemental pour lui demander de renforcer son soutien à la PERA.

Prévention routière : le Département doit s'engager à travers le soutien à la Piste d'éducation routière d'Arnage

Monsieur le Président,

Le bilan de la Sécurité routière pour l’année 2015 fait état d’un nombre encore trop élevé de victimes de la route dans notre Département puisque 30 morts et 230 blessés sont à dénombrer. Même si ces chiffres sont en nette amélioration par rapport aux années passées, l’étude précise de l’accidentologie montre que les défauts de comportement restent responsables de la majorité des accidents mortels.

Nous estimons que le Conseil départemental ne peut rester insensible face à cette problématique du fait de ses compétences à la fois dans le domaine routier mais également dans le domaine éducatif. D’ailleurs, dans le projet départemental défendu par les Candidats-es de la majorité départementale, vous précisiez votre volonté d’amplifier nos actions en matière de prévention routière et notamment à destination des jeunes conducteurs (cf. page 15 du programme Ensemble pour la Sarthe).

Or, notre Département dispose depuis maintenant 20 ans d’un outil unique en matière de prévention à travers la Piste d’éducation routière d’Arnage. L’association PERA gestionnaire du site œuvre en direction des jeunes pour leur donner des repères et des comportements appropriés à la route pour agir en toute sécurité.

Depuis quelques années, l’association est confrontée à des difficultés financières liées à la baisse de certaines subventions (celles du Département est passée de 14 000 € de 2010 à 2013 à 12 902 € en 2015) et à la baisse de fréquentation du site notamment par les Collèges du Département (- 24 % entre 2012 et 2013).

Aussi, nous souhaiterions, dans le cadre de la Politique de sécurité routière que vous envisagez de mettre en œuvre, que le Conseil départemental puisse revaloriser la subvention accordée à la PERA à la même hauteur qu’en 2013 (14 000 €).

Par ailleurs, nous souhaiterions que soit mis en œuvre un dispositif incitant les Collèges du Département à tirer parti du potentiel que représente cet équipement à travers, par exemple, la prise en charge des frais de déplacement des collèges vers la Piste d’éducation routière.

Nous restons à votre disposition pour échanger sur ces propositions.

Nous vous prions de croire, Monsieur le Président, à l'expression de nos sentiments les meilleurs.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article