Le Blog-notes de Christophe COUNIL

Retrouvez les 20 propositions "Sécurité - Tranquillité publique" que j'ai défendues lors du Conseil municipal du 26 février 2015

La politique de la Ville du Mans en matière de Tranquillité publique s’inscrit dans le cadre de la Stratégie territoriale de sécurité et de prévention de la délinquance (STSPD) fruit d’un long travail de concertation engagé lors du précédent mandat municipal.

 

Adoptée à l’unanimité par le Conseil municipal du 6 décembre 2012, la première STSPD a pris fin le 1er décembre 2014. J’avais alors proposé de définir sans tarder les grandes priorités de la prochaine la Stratégie territoriale 2015 - 2018.  Entre le 5 janvier et le 2 février, j’ai rencontré les 6 groupes politiques du Conseil municipal pour préparer une délibération qui a été soumise au vote du Conseil municipal hier soir.

 

Ces orientations découlent directement du projet municipal porté par la liste « Continuons Le Mans pour tous » lors des élections municipales de 23 et 30 mars 2014.

 

 

Orientation n°1 - Création du service « Prévention, sécurité et Tranquillité publique »

 

Proposition n°1

Achever la restructuration du service Tranquillité publique en regroupant sous une seule autorité l’ensemble des agents œuvrant directement sur cette thématique : agents de tranquillité publique, gardes urbains, agents chargés de la lutte contre les nuisances urbaines, fourrière animale, vacataires de sécurité à la sortie des écoles …

 

Proposition n°2

Rattacher des lieux d’accueil du soir et le suivi de la Prévention spécialisée au service Tranquillité publique.

 

Proposition n°3

Mettre en place une équipe structurée chargée de mettre en œuvre les dispositifs de prévention de notre collectivité : STSPD, Charte pour la qualité de la vie nocturne, prévention spécialisée, actions de prévention, suivi des lieux d’accueil du soir …

 

Proposition n°4

Promouvoir la Cellule Proximité - Tranquillité publique (02.43.47.45.45) chargée de recueillir et traiter en lien avec les services compétents, l’ensemble des doléances liées à la Tranquillité publique et aux nuisances urbaines. Les citoyens pourront alerter directement la Cellule par téléphone ou internet.

 

 

Orientation n°2 - Assurer une présence plus efficace des agents chargés de la sécurité

 

Proposition n°5

Demander à l’État le renforcement des moyens de Police nationale à travers :

- La mise en place effective de la brigade canine ;

- Le renforcement progressif des effectifs de Police nationale ;

- Le développement des patrouilles pédestres en cœur de ville et en ZSP ;

- L’amélioration des conditions d’accueil pour les dépôts de plainte notamment dans les postes de police des Sablons, Maillets et Pontlieue.

 

Proposition n°6

Acter la création d’une Police municipale chargée d’assurer une présence de proximité auprès de la population pour favoriser la prévention et la dissuasion et faire appliquer les dispositions et réglementaires en matière de code de circulation et stationnement, de tranquillité publique, de bruit, de pollution, d’environnement, de chiens dangereux, de prévention routière, de consommation d’alcool dans l’espace public.

J’aurai bientôt l’occasion de revenir sur cette proposition autour de laquelle les échanges se sont cristallisés ces deniers jours.

 

Proposition n°7

Maintenir une équipe de Gardes urbains chargée de la verbalisation du stationnement dont les modalités devront être revues dans le cadre de la réforme visant à dépénaliser le stationnement payant sur la voirie publique.

 

Proposition n°8

Maintenir une équipe d’agents de Tranquillité publique dont les missions seraient recentrées sur la médiation dans l’espace public en priorité les après-midi et en soirée dans le cadre d’une modification des amplitudes de travail actuelles.

 

Proposition n°9

Créer une équipe d’agents dédiés aux Parcs et jardins avec à la fois des missions de gardiennage, de rappel à la règle mais aussi de petit entretien de ces espaces ouverts au public

 

 

Orientation n°3 - Renforcer les actions de prévention

 

Proposition n°10

Poursuivre le travail en partenariat avec l’ensemble des acteurs de la Tranquillité publique dans le cadre du CLSPD qui devra devenir une instance de concertation opérationnelle permettant une plus grande transversalité des actions et des partenaires.

 

Proposition n°11

Poursuivre le travail engagé dans le cadre de la Charte pour la qualité de la vie nocturne par le renforcement des opérations de contrôle des établissements et à des actions de prévention des nuisances sonores.

 

Proposition n°12

Mettre en œuvre un Plan d’action alcool destiné à éviter ou réduire la consommation d’alcool chez les jeunes en lien avec les acteurs associatifs et les établissements vendant de l’alcool. Développer la prévention contre la consommation excessive d’alcool dans le cadre de la prévention par les pairs : « Prev’ambul ».

 

Proposition n°13

Poursuivre les actions avec les bailleurs sociaux et privés à travers, notamment, la mise en œuvre d’une plateforme partenariale « logement santé » visant à prendre en charge l'accompagnement des publics touchés par des problématiques de troubles de voisinage, du comportement, addiction, isolement, vieillissement...

 

Proposition n°14

Renforcer dans les actions d’aides à la parentalité en fonction des réalités propres à chaque quartier.

 

Proposition n°15

En lien avec le Procureur de la République, développer le rappel à l’ordre pour les mineurs commettant des incivilités. Cette action doit s’inscrire dans un partenariat beaucoup plus vaste sous l’égide des services judiciaires et en lien avec l’ensemble des acteurs d’un territoire et notamment les services de prévention.

 

Proposition n°16

Mettre en œuvre un programme transversal d’éducation aux médias, en lien avec le Plan Educatif Local, pour accompagner parents et enfants sur les territoires numériques où ils sont aujourd’hui trop seuls.Ce programme, préparé pendant un an avec les responsables des services  municipaux concernés et inédit en France, vise à augmenter le niveau critique des jeunes pour une consommation de programmes numériques qui contribue à leur développement apaisé, à délivrer les messages adéquats de prévention et à valoriser les activités culturelles et artistiques complémentaires indispensables.

 

Proposition n°17

Soutenir le travail engagé au sein du Point d’accès au droit aux Sablons en lien avec le Ministère de la justice. Cet espace devra notamment favoriser les opérations de médiation dans les conflits entre particuliers.

 

 

Orientation n°4 - Développer les moyens techniques de sécurité

 

Proposition n°18

Poursuivre les actions de prévention de la délinquance par l’aménagement de l’espace public en lien avec les services « aménagement urbain », « nature dans la ville » et « voirie - déplacements ».

 

Proposition n°19

Poursuivre le déploiement de dispositifs de vidéosurveillance destinés à renforcer la sécurité des bâtiments municipaux dans les quartiers.

 

Proposition n°20

Mettre en place un groupe de travail sur la Vidéosurveillance afin d’établir un diagnostic sur le dispositif de vidéosurveillance de nuit et de soumettre au conseil d’éventuelles évolutions.

 

*    *

*

 

Adoptée avec 46 pour, 8 contre et 1 abstention, ces 4 grandes orientations seront soumises à concertation avec nos partenaires associatifs et institutionnels, le CLSPD, les Conseils de quartiers et les organisations syndicales. J’irai également à la rencontre de l’ensemble des élus en responsabilités et les chefs de service des deux collectivités afin de définir ensemble ce que chacun attend de la Stratégie et comment il entend y participer.

 

Mon objectif est de permettre l’adoption de notre nouvelle Stratégie territoriale de sécurité lors du Conseil municipal du 25 juin 2015. Encore un énorme travail en perspective. 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article