Le Blog-notes de Christophe COUNIL

Budget 2015 de la Ville du Mans : Ouvrir le débat sur la Tranquillité publique pour définir de nouvelles orientations.

A l’occasion du vote du Budget 2015 de la Ville du Mans, j’ai présenté les principales orientations de la municipalité en matière de Tranquillité publique.

 

La présence dans les quartiers et au plus près des habitants

Quotidiennement, les agents de Tranquillité Publique sillonnent les rues et les espaces municipaux ouverts au public. Ils sont chargés d’assurer une présence rassurante et dissuasive (dans les parcs et jardins, aux abords des établissements scolaires, auprès des équipements municipaux...), mais assurent également un lien entre les administrés et la collectivité. En 2014, pour renforcer la présence de proximité sur le terrain, le service a mis en place, une équipe de 3 médiateurs avec des missions plus spécifiques de médiation et une approche des publics de rue.

 

Une équipe technique – pôle fourrière, composée de 5 agents contribue également à la tranquillité dans la ville en repérant les véhicules ventouses et/ou épaves et en procédant à leurs enlèvements.

 

L’année 2014 a permis d’établir un partenariat étroit avec les bailleurs sociaux et les syndics de copropriétés à travers deux chartes distinctes, facilitant l’intervention des agents au sein des parcs immobiliers.

 

La collectivité a poursuivi le développement de la vidéosurveillance dans les quartiers afin d’assurer la sécurité des bâtiments municipaux. Deux nouveaux sites sont désormais couverts par des caméras de surveillance : la MPT Jean Moulin et le restaurant scolaire du Gué Bernisson.

 

Une attention particulière est portée sur le traitement et le suivi des doléances. Ainsi chaque requête ou problème évoqué fait l’objet d’une réponse (rencontre sur place, lien entre services, organisation d’action ...). Plus de 500 doléances sont déjà enregistrées et suivi pour 2014.

 

En 2015, la mise en place d’une « Cellule Tranquillité publique » fonctionnant sur le principe de la « Cellule Proximité » permettra à chacun de pouvoir faire remonter aisément les questions touchant à la Tranquillité publique pour une intervention, si nécessaire, des agents de la Collectivité.

Budget 2015 de la Ville du Mans : Ouvrir le débat sur la Tranquillité publique pour définir de nouvelles orientations.

Des actions ciblées vers les mineurs

Le service Tranquillité Publique agit sur cette thématique à travers plusieurs actions :

- Le rappel à l’ordre : 11 mineurs ont été convoqués par le Maire en 2014, soit deux fois plus qu’en 2012.

- L’absentéisme scolaire : une convention entre le Directeur Académique des Services de l’Éducation Nationale et le Maire du Mans a été signée et permet de travailler de façon concertée sur des situations concrètes de jeunes absentéistes.

- Des interventions dans les gymnases : suite à des problèmes de comportement repérés par les éducateurs du service des sports une réflexion du service Tranquillité publique a été menée. Elle a abouti à une collaboration des deux services sur les actions qui se déroulent lors de chaque période de vacances scolaires. Ceci a permis d’apaiser la situation et a des répercussions favorables sur le travail de terrain des agents de Tranquillité Publique.

 

Des actions spécifiques pour le cœur de ville

Depuis 4 ans, le service développe la charte pour la qualité de la vie nocturne. Cet outil de communication permet d’établir des rencontres avec l’ensemble des responsables d’établissements recevant du public (débits de boissons), en informant et rappelant la réglementation en vigueur. Depuis sa mise en place, 268 gérants d’établissements ont souhaité signer la charte. Aujourd’hui, nous comptons 175 établissements signataires en activité.

 

Les publics de la rue constitue une thématique complexe sur laquelle il est difficile de mettre en place des actions concrètes au-delà de ce qui existe aujourd’hui et qui relève plus de l’intervention d’urgence. Un groupe de travail va se mettre en place dans le cadre du Contrat Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance qui aura pour but de proposer des actions ciblées.

 

En complément des actions de préventions, la vidéosurveillance nocturne en cœur de ville contribue à lutter contre la délinquance. Pour l’année 2014, 132 réquisitions sont parvenues au service et ont permis l’élucidation de plusieurs plaintes.

 

Budget 2015 de la Ville du Mans : Ouvrir le débat sur la Tranquillité publique pour définir de nouvelles orientations.

La Tranquillité publique, une affaire de partenariats

Dans le cadre du CLSPD (Conseil local de sécurité et de prévention de la délinquance), de nouveaux fonctionnements ont été validés. En plus de la mise à jour des membres de cette instance, des groupes de travails ont été créés, afin d’associer sur chaque axe les partenaires dans la préparation du bilan la Stratégie 2012 – 2014 et dans l’élaboration de la prochaine.

 

La coproduction de la Tranquillité Publique est un élément essentiel du service. Les échanges d’informations et les actions à mettre en place sont validés lors d’une réunion mensuelle à laquelle participent Madame la Préfète, Monsieur le Procureur de la République, le Directeur Départemental de la Sécurité Publique, Monsieur le Maire et l’élu à la Tranquillité Publique. Ce partenariat institutionnel permet une réactivité et des interventions conjointes au service des habitants.

 

L’aide de la collectivité pour l’hébergement d’une unité cynophile de la Police nationale illustre concrètement ce partenariat. En effet, la Ville du Mans abritera dans ses locaux la brigade canine qui devrait être opérationnelle en avril prochain. Six policiers viennent de partir en formation afin de pouvoir prendre en charge 3 chiens de patrouille. Ce dispositif vient compléter l’arrivée en 2014 d’un chien spécialisé dans la recherche de produits stupéfiants.

 

Le service travaille en collaboration avec le SPIP (service pénitentiaire d’insertion et de probation) chargé de l’exécution des peines, en complémentarité de l’accueil des TIG. Ainsi en 2014, 60 personnes condamnées à un stage citoyenneté ont été pris en charge par le service.

Budget 2015 de la Ville du Mans : Ouvrir le débat sur la Tranquillité publique pour définir de nouvelles orientations.

Une nouvelle stratégie pour de nouvelles actions

Le 8 janvier prochain, le CLSPD sera saisi du bilan 2014 de la Stratégie territoriale de Sécurité et de prévention de la délinquance. Parallèlement, j’irai à la rencontre des six groupes politiques formant le Conseil municipal pour un débat de fond sur les orientations municipales en matière de Tranquillité publique.

 

En effet, mieux que quiconque je mesure les réussites et les échecs de notre politique en matière de Tranquillité publique. Il est possible de gagner en efficacité sans pour autant y mettre des moyens en plus. Cela passe par une meilleure organisation de nos services, par la révision des missions et des modalités d’action des agents de Tranquillité publique, par le développement de nouvelles initiatives en matière de prévention. Je souhaite que toutes les questions puissent être examinées sans tabous : police municipale ou assermentation des agents, développement ou non de la vidéosurveillance … toutes les questions devront être posées.

 

A l’issue de ces échanges entre les élus, un Conseil municipal thématique dans le courant du 1er trimestre 2015 permettra de valider les grandes orientations de la prochaine Stratégie territoriale de Sécurité.

 

Ses orientations seront soumises à concertation en lien avec nos partenaires associatifs et institutionnels, le CLSPD, les Conseils de quartiers et les organisations syndicales. La nouvelle Stratégie territoriale de sécurité devra être validée par le Conseil municipal avant l’été 2014.

 

Cet intense travail de concertation devra se faire selon un principe de réalité dans lequel chacun s’engage à ne pas minimiser ou exagérer la situation à des fins bassement politiques. De même, j’invite chacun à sortir des dogmatismes pour examiner avec pragmatisme les différentes solutions proposées et en mesurer l’efficacité. Enfin, il convient d’aborder ce débat avec humilité car en matière de Tranquillité publique personne ne possède la solution qui règlera tous les problèmes ; travailler sur les comportements humains est l’une des tâches les plus ardues des responsables politiques.

Partager cet article

Commenter cet article